16.10.2019, 16:31

Le Conseil fédéral demande l’arrêt des combats en Syrie

chargement
Le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis avait déjà critiqué l'opération militaire turque.

CONFLIT L’intervention militaire de la Turquie dans le nord de la Syrie est condamnée par le Conseil fédéral. Ce dernier appelle Ankara à cesser immédiatement les combats. La situation humanitaire, surtout celle des habitants déplacés, est précaire et s’est encore plus détériorée.

Le Conseil fédéral condamne l’intervention militaire de la Turquie dans le nord de la Syrie et appelle Ankara à cesser immédiatement les combats. Pour faciliter l’acheminement d’aide humanitaire, il a décidé mercredi d’adapter le régime des sanctions envers la Syrie.

A lire aussi : Invasion turque en Syrie: Erdogan exige le désarmement et le retrait des milices kurdes

Le Conseil fédéral considère l’intervention turque comme une violation de la charte de l’ONU et du droit international. Il demande à la Turquie de rechercher une solution politique et contribuer à une désescalade immédiate du conflit.

Seule une solution négociée dans le cadre des Nations unies à Genève permettra de s’attaquer aux causes du conflit. Berne soutient activement les efforts déployés par l’envoyé spécial de l’ONU pour convoquer un comité constitutionnel syrien à Genève.

La Suisse a réitéré sa position à Ankara à plusieurs reprises ces derniers jours, précise le gouvernement. La semaine dernière, le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis avait déjà critiqué l’opération militaire turque, la qualifiant de violation flagrante du droit international.

Urgence humanitaire

Le Conseil fédéral est aussi très préoccupé par les conséquences des combats, notamment sur les populations civiles. La situation humanitaire, surtout celle des habitants déplacés, est précaire et s’est encore plus détériorée.

Plus de 210’000 personnes ont pris la fuite dans le nord-est de la Syrie. Les organisations humanitaires peinent à répondre à la demande et sont freinées par des problèmes sécuritaires, rappelle-t-il.

Afin de favoriser l’accès et la distribution de l’aide humanitaire en Syrie, le Conseil fédéral va adapter le régime des sanctions. Les organisations humanitaires qui touchent des fonds de la Confédération et les représentations diplomatiques ou consulaires suisses pourront, si nécessaire, exceptionnellement entrer en relation avec des entités sanctionnées.

Les troupes du régime entrent dans la ville kurde de Kobané

Les troupes du régime syrien ainsi que des soldats russes sont entrés mercredi à Kobané, une ville kurde syrienne à la frontière turque, selon une ONG. Damas et les autorités kurdes ont conclu un accord pour contenir une offensive d'Ankara.

"Les forces du régime sont entrées dans la ville de Kobané accompagnées de troupes russes", a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

fâchéSyrie: Donald Trump sanctionne trois ministres turcsSyrie: Donald Trump sanctionne trois ministres turcs

guerreSyrie: 160’000 personnes déplacées après l’invasion de la TurquieSyrie: 160’000 personnes déplacées après l’invasion de la Turquie

GuerreSyrie: l’armée de Bachar al-Assad se rapproche de la TurquieSyrie: l’armée de Bachar al-Assad se rapproche de la Turquie

Dommage collatéralAttaque turque en Syrie: des familles de membres de l’Etat islamique s’échappent d’un campAttaque turque en Syrie: des familles de membres de l’Etat islamique s’échappent d’un camp

Top