Le père de Al-Hilli lié au parti de Saddam Hussein, selon la presse

chargement

chevaline Le nom de Saddam Hussein vient d'apparaître dans l'affaire de la tuerie de Chevaline où trois membres d'une même famille avaient perdu la vie, abattus à l'arme à feu le 5 septembre.

  29.10.2012, 18:56
Mahmoud Diab al-Ahmad s'était rendu aux forces de la coalition américano-britannique le 8 août 2003.

Le père de Saad al-Hilli, tué avec deux membres de sa famille en septembre dans les Alpes françaises, avait des liens avec le parti irakien Baas de Saddam Hussein. C'est ce qu'affirme le journal allemand "Bild" lundi, citant une source des Services de renseignement allemands (BND).

Selon l'édition Internet de "Bild", les services secrets allemands révèlent que le père de Saad al-Hilli, 50 ans, tué par balles avec sa femme et sa belle-mère près d'Annecy où ils passaient des vacances, gérait un compte bancaire en Suisse du parti de l'ancien homme fort de Bagdad.
 
Le journal affirme qu'après la mort de son père Kadhim al-Hilli en 2011, Saad al-Hilli avait accès à ce compte doté d'un million d'euros issus des caisses de l'ancien parti irakien.
 
"Cela fait des dizaines d'années que le BND surveille les transactions financières entre l'Occident et l'Irak", a indiqué cette source au quotidien, affirmant que la piste d'un différend financier pourrait expliquer le drame qui s'est joué le 5 septembre. Interrogé par l'AFP, le BND s'est refusé à tout commentaire.
 
Le chef de l'enquête dément
 
Interrogé sur d'éventuels liens entre la famille de Saad al-Hilli et la fortune de l'ex-dictateur irakien, Saddam Hussein, évoqués par le journal "Le Monde", le chef de l'enquête sur la tuerie dite de Chevaline, a démenti samedi la transmission d'informations par les services secrets allemands au Bureau de lutte antiterroriste de la gendarmerie.
 
Le 5 septembre, Saad al-Hilli, sa femme Iqbal, 47 ans, et sa belle-mère Suhaila al-Allaf, 74 ans, de nationalité suédoise, ont été tués par balles à Chevaline, près d'Annecy, où ils passaient des vacances, de même qu'un cycliste français, Sylvain Mollier, apparemment victime collatérale de ce drame.
 
Les deux fillettes de ce couple britannique d'origine irakienne ont survécu à la fusillade, mais l'aînée a été grièvement blessée.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DécryptageCoronavirus: pourquoi le Royaume-Uni fait face à une forte hausse des casCoronavirus: pourquoi le Royaume-Uni fait face à une forte hausse des cas

live
directCoronavirus: le nombre de tests antigéniques rapides a chuté en SuisseCoronavirus: le nombre de tests antigéniques rapides a chuté en Suisse

IntempériesInondations et glissements de terrain: près de 200 morts en Inde et au NépalInondations et glissements de terrain: près de 200 morts en Inde et au Népal

espaceCorée du Sud: lancement d’une fusée spatiale «maison»Corée du Sud: lancement d’une fusée spatiale «maison»

horreurHomme décapité en France: suspect arrêtéHomme décapité en France: suspect arrêté

Top