Le premier porte-hélicoptère français Mistral sera livré à la Russie à mi-novembre

chargement

Livraison Le vice-Premier ministre russe Dmitri Ragozine a déclaré que la Russie allait prendre livraison de son premier porte-hélicoptères français Mistral le 14 novembre. Mais François Hollande n'aurait pas encore pris sa décision concernant cette livraison.

  29.10.2014, 18:10
La Russie a été invitée par la France à prendre livraison du premier porte-hélicoptères Mistral le 14 novembre. François Hollande n'a cependant pas encore pris sa décision concernant cette livraison.

Moscou a annoncé mercredi avoir été invité à prendre possession le 14 novembre du premier Mistral vendu par la France à la Russie. La livraison du porte-hélicoptère en pleine crise ukrainienne suscite les critiques de Washington et de pays européens.

Le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, notamment chargé du complexe militaro-industriel, a publié sur son compte Twitter ce qu'il présente comme une lettre de la direction de la Division systèmes navals de surface (DCNS). Elle invite la société publique russe Rosoboronexport, chargé des exportations d'armements russes, à une cérémonie le 14 novembre à Sain-Nazaire, dans l'ouest de la France, où les chantiers navals construisent le "Vladivostok", le premier des Mistral vendus en 2011 par la France à la Russie.

La lettre publiée par le vice-premier ministre russe est datée du 8 octobre. Cité par les agences russes, M. Rogozine a indiqué qu'il s'agirait d'une cérémonie de "remise du premier navire 'Vladivostok' et la mise à l'eau du second".

Hollande décidera en novembre

Mardi, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait déclaré que le président François Hollande rendra sa décision sur la livraison controversée du Mistral à la Russie "courant novembre".

La vente de ces deux navires de guerre à la Russie, conclue en juin 2011 sous le mandat du président conservateur Nicolas Sarkozy pour 1,2 milliard d'euros, a pris une tournure éminemment politique avec la crise ukrainienne, en proie à une rébellion prorusse depuis le printemps.

La France a été montrée du doigt, en particulier par les Etats-Unis, pour avoir l'intention de livrer un bateau de guerre à Moscou alors que les Occidentaux accusent Vladimir Poutine de jouer un rôle actif dans la Crise en Ukraine.

M. Hollande avait indiqué le 16 octobre qu'il conditionnait la livraison des bâtiments à la Russie à une application intégrale du plan de paix en Ukraine et à un cessez-le-feu entre l'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses "entièrement respecté". Or ce cessez-le-feu est violé quasiment chaque jour par les protagonistes du conflit.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MOYEN-ORIENTEscalade entre Israël et l’Iran en mer d’OmanEscalade entre Israël et l’Iran en mer d’Oman

ArchéologieNéandertal a bien peint dans une grotte espagnole il y a 60’000 ansNéandertal a bien peint dans une grotte espagnole il y a 60’000 ans

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles de ce lundi 2 aoûtCoronavirus: toutes les nouvelles de ce lundi 2 août

EclairageVacances en Italie et pass sanitaire: ce qui change dès ce vendrediVacances en Italie et pass sanitaire: ce qui change dès ce vendredi

DrameInondations en Chine: le bilan grimpe à plus de 300 mortsInondations en Chine: le bilan grimpe à plus de 300 morts

Top