Le Vietnam célèbre les 40 ans de sa victoire militaire sur les Etats-Unis

chargement

Anniversaire Le Vietnam célèbre ce jeudi les 40 ans de la chute de Saïgon, dernier épisode de la guerre qui l'a opposé aux Etats-Unis.

  07.08.2015, 15:21
Aucun représentant américain n'a assisté aux cérémonies officielles. 58'000 soldats US sont morts au Vietnam.

Le Vietnam a célébré jeudi le 40e anniversaire de la chute de Saïgon, dernier épisode de la guerre. Il a décoché des flèches contre l'ancien ennemi américain lors d'une parade rappelant l'entrée des chars des forces communistes dans la ville.

"Ils ont commis d'innombrables crimes barbares, ont causé des pertes incommensurables et beaucoup de douleur à la population de notre pays", a lancé le Premier ministre Nguyen Tan Dung devant la foule réunie devant le palais de l'indépendance, pris d'assaut il y a 40 ans par les chars nord-vietnamiens.

Le "patriotisme ardent" a permis la victoire finale grâce à la "brillante et créative direction du parti", a ajouté M. Dung devant des régiments de soldats en uniforme brandissant une forêt de drapeaux marqués du marteau et de la faucille.

Aucun représentant américain n'était présent à la parade jeudi, mais l'ambassadeur américain devait assister un peu plus tard à une petite cérémonie au consulat d'Ho Chi Minh-Ville avec une association de vétérans.

Millions de morts

La guerre du Vietnam a fait des millions de morts côté vietnamien et 58'000 parmi les militaires américains. Des centaines de milliers d'autres ont été blessés, dont de nombreux intoxiqués par l'Agent orange, herbicide contenant de la dioxine qui avait été pulvérisé par les Américains sur de vastes étendues du pays.

Le conflit avait divisé l'opinion publique américaine, émue du sort des milliers de jeunes GI's tués ou grièvement blessés. Les souffrances des civils vietnamiens ont aussi contribué à faire tourner l'opinion outre-Atlantique. Et la guerre du Vietnam reste pour Washington la première grande défaite d'une superpuissance qui se pensait imbattable.

Rebaptisée Ho Chi Minh-Ville après-guerre, Saïgon avait été bouclée jeudi pour que les régiments puissent défiler devant les hauts dirigeants du régime communiste, venus d'Hanoï pour l'événement. De nombreux chars ont défilé, dont un portant un portrait géant d'Ho Chi Minh, père de l'indépendance.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: l'UE a exporté plus d'1 milliard de doses de vaccinsCoronavirus: l'UE a exporté plus d'1 milliard de doses de vaccins

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles de ce dimanche 17 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles de ce dimanche 17 octobre

InsoliteBande dessinée : le scénario inachevé d’un « Astérix » a été retrouvé dans les archives familialesBande dessinée : le scénario inachevé d’un « Astérix » a été retrouvé dans les archives familiales

IntempériesInde: au moins 25 morts dans des inondations et glissements de terrainsInde: au moins 25 morts dans des inondations et glissements de terrains

ColèrePologne: quelques milliers de personnes manifestent contre les refoulements de migrants à la frontièrePologne: quelques milliers de personnes manifestent contre les refoulements de migrants à la frontière

Top