03.10.2018, 11:22

Les carburants vont changer de nom au 12 octobre dans l’Union européenne: mode d’emploi pour s’y retrouver

chargement
Dans toute l'Union européenne et dans plusieurs pays voisins, l’appellation des carburants va progressivement changer dès le 12 octobre.

 03.10.2018, 11:22 Les carburants vont changer de nom au 12 octobre dans l’Union européenne: mode d’emploi pour s’y retrouver

Véhicules Dans toute l’Union européenne, l’appellation des carburants va changer dès le 12 octobre. La Suisse n’est pas concernée dans l’immédiat. Mode d’emploi pour s’y retrouver.

Dès le 12 octobre, les noms des carburants vont changer dans les stations-service dans l'Union europénne et dans six pays voisins (Islande, Liechtenstein, Norvège, Macédoine, Serbie et Turquie). Contrairement à ce qu’annonçaient plusieurs médias français ce mardi, la Suisse n’est pour l’instant pas concernée par cette modification.

Il ne sera donc plus écrit sans-plomb 98 ou encore diesel à la pompe à essence puisque des sigles – identiques dans l’UE et les autres pays concernés - vont remplacer ces appellations, rapporte BFM TV. Tour d’horizon.

Essence

L’essence sera représentée par un cercle entourant un « E ». Un chiffre accompagnera le sigle pour indiquer la teneur en Ethanol: 5 % pour l’E5, soit l’actuel sans-plomb 98, le sans-plomb 95 aura également l’appellation E5 et le bioéthanol sera reconnaissable sous le sigle E85.

 

ACEA – European Automobile Manufacturers Association

Diesel

Le diesel sera représenté par un carré avec à l’intérieur la lettre « B » suivie d’un chiffre indiquant la teneur en biocarburant. Le sigle « XTL » sera employé pour signaler le diesel synthétique, non dérivé du pétrole.

Le diesel lui sera inscrit dans un carré. C’est la lettre B qui a été désignée pour le nommer – pour «biodiesel». Ainsi, le B7 remplacera l’intitulé «diesel», cela signifiant qu’il est composé de 7% de bio composant, écrit Le Figaro. Viendront prochainement le B10 puis le XTL, nouveau diesel de synthèse, fabriqué à partir de gaz naturel et d’huiles végétales.

Carburants gazeux

Ces nouveaux affichages concerneront également les carburants gazeux. Ils seront marqués de losanges portant les mentions « H2 » pour hydrogène, « CNG » pour gaz naturel comprimé,« LPG » pour gaz de pétrole liquéfié et « LNG » pour gaz naturel liquéfié.

À noter encore que ces changements devraient se faire progressivement.

Pas en Suisse dans l’immédiat

Dans un premier temps, la Suisse ne sera pas concernée par ces changements. Les membres de l’Union Pétrolière préfèrent «attendre les premières expériences de l’étranger avant d’introduire l’étiquetage européen», écrivent-ils dans un communiqué. Pour les consommateurs helvétiques, «rien ne change à compter du 12 octobre 2018».

Comme il y a moins de carburants disponibles en Suisse (pas de E10 comme en France, par exemple), le besoin d’un étiquetage plus précis est moindre.


À lire aussi...

CarburantLondres: un carburant à base de café pour faire rouler les busLondres: un carburant à base de café pour faire rouler les bus

autoCarburants: des chercheurs mettent au point une méthode pour transformer facilement du méthane en méthanolCarburants: des chercheurs mettent au point une méthode pour transformer facilement du méthane en méthanol

ConsommationLe prix de l'essence a augmenté et devrait encore grimperLe prix de l'essence a augmenté et devrait encore grimper

Tourisme d'achatEssence et clopes plus chères en France: une aubaine pour les stations-services suisses voisinesEssence et clopes plus chères en France: une aubaine pour les stations-services suisses voisines

Top