Les enjeux de l’autorisation des femmes à conduire

chargement

ARABIE SAOUDITE Le prince héritier, Mohammed Bin Salman, réussit un coup politique au moment où il emprisonne des opposants.

Par georges malbrunot
  27.09.2017, 22:36
Premium
A partir de juin2018, les Saoudiennes n’auront pas besoin d’obtenir l’accord de leur tuteur légal pour passer le permis, et la présence de ce dernier ne sera pas nécessaire lorsqu’elles seront au volant.

Habilement, le jeune prince héritier et nouvel homme fort de l’Arabie, Mohammed Bin Salman, autorise les femmes à conduire leurs voitures, au moment où de nombreux opposants ont été arrêtés. Cette avancée est une minirévolution dans un pays ultraconservateur, le dernier au monde à interdire aux femmes le droit de conduire.

Elle devrait permettre à Mohammed Bin Salman (MBS), le...

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 18 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 18 octobre

attaqueNorvège: les cinq victimes ont été tuées à l’arme blanche, pas avec un arcNorvège: les cinq victimes ont été tuées à l’arme blanche, pas avec un arc

Jeux d’hiverPékin 2022: la flamme olympique allumée en Grèce, cérémonie perturbéePékin 2022: la flamme olympique allumée en Grèce, cérémonie perturbée

Carnet noirColin Powell, secrétaire d’Etat américain sous George W. Bush, est décédé du Covid-19Colin Powell, secrétaire d’Etat américain sous George W. Bush, est décédé du Covid-19

Colin Powell est décédé du Covid-19

Colin Powell, ancien chef de la diplomatie américaine sous la présidence de George W. Bush, est mort de complications...

  18.10.2021 14:19

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles de ce dimanche 17 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles de ce dimanche 17 octobre

Top