Les hackers de chez JPMorgan s'en sont pris à d'autres banques

chargement

Piratage informatique Les pirates qui ont investi le système informatique de JPMorgan s'en sont pris à une dizaine d'autres banques aux Etats-Unis. Ils ont volé des données de millions de clients.

  09.10.2014, 07:30
Une dizaine d'institutions financières basées aux Etats-Unis ont été visées par les mêmes pirates qui ont pénétré le système informatique de JPMorgan Chase.

Une dizaine d'institutions financières basées aux Etats-Unis ont été visées par les mêmes pirates qui ont pénétré le système informatique de JPMorgan Chase et volé des données de millions de clients, ont indiqué mercredi des sources proches du dossier. Citigroup a notamment été attaqué.

JPMorgan, première banque américaine en termes d'actifs, avait révélé jeudi que 76 millions de ménages et 7 millions de PME avaient été touchés par un piratage informatique perpétré fin août. Selon la presse, la sophistication de l'attaque laisse penser qu'elle était soutenue par un gouvernement et qu'une implication de la Russie n'était pas exclue.

Les hackers des institutions financières, dont l'origine n'est pour l'instant pas déterminée, ont essayé à différentes reprises cette année de s'introduire dans les systèmes informatiques de grandes banques et d'établissements régionaux sans grand succès, ont précisé ces sources.

La troisième banque américaine en termes d'actifs, Citigroup, était ainsi dans la ligne de mire des pirates, selon une source interne. On retrouve aussi la banque régionale Regions Financial Corps, la société de services informatiques aux entreprises ADP, ou le courtier en ligne E-Trade.

Pas de données personnelles

Selon des sources proches des établissements concernés et de l'enquête en cours, les hackers n'ont cependant pas pu pénétrer dans les systèmes de ces entreprises. Ils n'ont donc pas pu s'emparer d'informations ou de données personnelles sur leurs clients.

Le groupe de hackers ne s'est pas introduit dans notre système, a notamment assuré une source interne chez Citigroup.

Les différents établissements ont été contactés par la police fédérale (FBI). Elle a ouvert une enquête fin août après la révélation de la cyberattaque contre JPMorgan Chase.

La Russie, dont l'implication a été suggérée par la presse américaine, est actuellement visée par des sanctions économiques des pays occidentaux en raison de la Crise en Ukraine.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: Swiss menace ses collaborateurs non-vaccinés de licenciementCoronavirus: Swiss menace ses collaborateurs non-vaccinés de licenciement

PolitiqueElections en Allemagne: période d’incertitude sur la future coalitionElections en Allemagne: période d’incertitude sur la future coalition

Incertitude sur la coalition allemande

En Allemagne, le tandem Verts-Libéraux veut s’entendre sur une offre commune pour devenir majoritaires et imposer...

  28.09.2021 06:35
Premium

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 27 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 27 septembre

grèceUn fort séisme en Crète fait un mort et onze blessésUn fort séisme en Crète fait un mort et onze blessés

LégislativesElections en Allemagne: les sociaux-démocrates d’Olaf Scholz l’emportent de peuElections en Allemagne: les sociaux-démocrates d’Olaf Scholz l’emportent de peu

Top