14.01.2020, 00:01

Les rivaux libyens peinent à s’entendre sur un cessez-le-feu

Premium
chargement
A en croire la chaîne al-Arabiya, un moratoire était aussi prévu sur l’envoi de troupes turques en Libye annoncé le 26décembre, par Recep Tayyip Erdogan (à droite) pour soutenir le gouvernement de Fayez al-Sarraj (à gauche).
Par ALAIN BARLUET, MOSCOU

DIPLOMATIE Les factions rivales libyennes sont arrivées hier à Moscou pour des entretiens surprises. Un sommet sur la Libye est prévu dimanche en Allemagne pour amorcer un dialogue politique.

L’activité diplomatique sur la Libye ressemble à un moteur connaissant quelques accélérations et de brusques ratés. Après une rencontre entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, jeudi dernier à Istanbul, et une visite d’Angela Merkel, dimanche à Moscou, les factions rivales libyennes sont arrivées hier dans la capitale russe pour des entretiens surprises.

Hier soir toutefois, elles n’étaient pas...

À lire aussi...

PremièreExpo: les ambitions lyriques d'Hitler exposées pour la première foisExpo: les ambitions lyriques d'Hitler exposées pour la première fois

MouvementéPolanski remporte le César de la meilleure réalisation, Adèle Haenel quitte la sallePolanski remporte le César de la meilleure réalisation, Adèle Haenel quitte la salle

live
EpidémieCoronavirus: des manifestations qui passent à la trappe, premier cas décelé en ValaisCoronavirus: des manifestations qui passent à la trappe, premier cas décelé en Valais

DramePakistan: 18 morts dans une collision entre un train et un busPakistan: 18 morts dans une collision entre un train et un bus

TraficDrogue: 4,8 tonnes de cannabis saisies près de ParisDrogue: 4,8 tonnes de cannabis saisies près de Paris

Top