14.02.2020, 00:01

Les Vingt-Sept dans le même bain

Premium
chargement
Les Vingt-Sept  dans le même bain

Les Européens redoutent les conséquences d’une aggravation de l’épidémie et envisagent des mesures communes.

L’Union européenne ne cède pas à la panique, mais elle se prépare quand même au pire, au cas où la propagation du coronavirus, jusqu’à présent très limitée sur son territoire, s’aggraverait.

Hier, la Commission européenne a maintenu à 1,2% sa prévision de hausse du Produit intérieur brut dans la zone euro, en 2020 et 2021 (1,4% dans l’ensemble de l’UE).

«Il est trop tôt pour prendre la mesure des conséquences économiques négatives» du...

À lire aussi...

restructurationBanques: HSBC va supprimer 35'000 emplois après la chute du bénéfice en 2019Banques: HSBC va supprimer 35'000 emplois après la chute du bénéfice en 2019

cinémaL’actrice italienne Claudia Cardinale sera à Fribourg pour le prochain FIFFL’actrice italienne Claudia Cardinale sera à Fribourg pour le prochain FIFF

InsoliteCoronavirus: vol à main armée de papier toilette à Hong KongCoronavirus: vol à main armée de papier toilette à Hong Kong

EpidémieCoronavirus: un dissident qui avait critiqué la gestion de l’épidémie arrêtéCoronavirus: un dissident qui avait critiqué la gestion de l’épidémie arrêté

BarbarieMexique: Indignation après l’assassinat d’une fillette de 7 ansMexique: Indignation après l’assassinat d’une fillette de 7 ans

Top