22.05.2017, 06:54

Liban: une Gay Pride s'est tenue pour la première fois dans le monde arabe

chargement
La première "Beirut Pride" au Liban est restée discrète. Au lieu d'un défilé, les organisateurs ont privilégié des rencontres dans plusieurs endroits de la région.

droits des minorités sexuelles La première Beirut Pride a eu lieu la semaine dernière au Liban. Elle a été le premier événement du genre dans un pays du monde arabe, sur fond de forte surveillance policière.

Des homosexuels ont choisi de célébrer en privé dimanche la clôture de la première Gay Pride jamais organisée au Liban et dans le monde arabe, par crainte de la police ou des islamistes. La société libanaise, considérée comme plus tolérante, reste toutefois très conservatrice.

"Nous n'avons pas pu organiser une marche comme une vraie parade, car les autorités ne nous auraient pas laissé" le faire, a expliqué Léa, une participante, au dernier jour d'une semaine d'activités et de débats pro-LGBT organisée à l'appel de la plate-forme Beirut Pride.

Au lieu de la parade, les militants ont préféré organiser un déjeuner discret dans un restaurant de la ville côtière de Batroun (nord). "C'est un lieu privé où personne ne peut nous déranger (...) nous pouvons clôturer la 'Pride' sans préjudice, sans pression, sans menaces", a assuré Léa, la vingtaine.

 

 

Des pressions

Elle dit avoir été elle-même menacée d'arrestation: "La police a découvert que j'étais lesbienne (...) après m'avoir restitué mon portable volé et lu mes échanges avec ma petite amie". "Ils m'ont dit qu'ils pouvaient m'arrêter pour infraction", ajoute-t-elle.

Les militants LGBT appellent à la suppression de l'article 534 du code pénal libanais, selon lequel les relations sexuelles "contre nature" sont illégales, avec une peine allant jusqu'à un an de prison.

"Nous avons subi beaucoup de pression et nous avons reçu de nombreuses menaces", explique Andy, une des organisatrices. "Cette semaine a été un moyen de tester la société libanaise", dit la jeune femme.

Au tout début de la semaine de festivités, un colloque prônant la diversité sexuelle avait été annulé après des menaces de manifestations d'une association islamiste.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

droits des minorités sexuellesRoumanie: Gay Pride à Bucarest pour le mariage homosexuelRoumanie: Gay Pride à Bucarest pour le mariage homosexuel

Gays admis au don du sang

Les gays ne seront plus refusés pour un don du sang. Swissmedics a approuvé la demande soumise en juillet ...

    01.02.2017 00:01
Premium

Top