Livre sur la mort de Ben Laden: le Pentagone contre-attaque

chargement

Etats-Unis Le Navy SEAL qui avait participé à l'arrestation de Ben Laden et écrit un livre remettant en cause la version officielle, est menacé de procès par le Pentagone.

  31.08.2012, 07:14
Ben Laden achevé de tirs dans la poitrine après avoir reçu une balle dans la tête: un des Navy Seal qui a pris part au raid contre le chef d'Al-Qaïda livre dans un ouvrage à paraître un récit de l'opération contredisant des détails révélés par les autorités américaines.

Le Pentagone menace d'un procès le Navy SEAL, membre des forces spéciales de la marine américaine, qui a rédigé "No Easy Day". Des extraits de ce livre remettent en cause la version donnée par la Maison Blanche de la mort d'Oussama Ben Laden le 1er mai 2011 à Abbottabad, au Pakistan.

"De l'avis du département américain de la Défense, vous avez commis une violation substantielle des accords de non-divulgation que vous avez signés", a écrit Jeh Johnson, avocat en chef du Pentagone. "Une diffusion publique plus large de votre livre aggravera votre manquement et votre violation de ces accords", a-t-il poursuivi.

Selon l'auteur de l'ouvrage qui signe sous le pseudonyme de Mark Owen, le chef de file d'Al-Qaïda n'a pas été tué alors qu'il résistait au commando américain qui s'est introduit dans son domicile pakistanais, mais a reçu une balle dans la tête alors qu'il regardait par la porte de sa chambre.

"Nous étions à moins de cinq pas (...) lorsque j'ai entendu des tirs étouffés (au silencieux). Pop. Pop", raconte l'auteur, un membre du commando âgé de 36 ans, qui écrit qu'Oussama Ben Laden a été achevé de plusieurs balles, alors que son corps tressautait encore.

Dans les premières heures après la mort du leader d'Al-Qaïda, John Brennan, principal conseiller de la Maison Blanche en matière d'anti-terrorisme, avait de son côté affirmé qu'Oussama Ben Laden "s'était engagé dans une fusillade" avec le commando. La présidence américaine était revenue le lendemain sur ces propos, reconnaissant qu'Oussama Ben Laden n'était pas armé mais avait tenté de résister.

Manuscrit au Pentagone

Dans son courrier, envoyé chez l'éditeur du livre Penguin, Jeh Johnson rappelle à Mark Owen qu'il a l'obligation de ne "jamais divulguer" d'informations classifiées. "Cet engagement perdure même après avoir quitté le service actif", a expliqué le juriste. Il rappelle que le militaire avait signé cet engagement le 24 janvier 2007 et avait quitté l'armée le 20 avril 2012.

Il martèle aussi que tout profit issu de la divulgation d'information classifié doit être reversé au Pentagone. Contrairement au règlement, l'auteur de "No Easy Day" n'avait pas soumis son manuscrit au Pentagone ou à la CIA avant publication.

La maison d'édition, qui espère déjà un best-seller avec une première impression de 300'000 exemplaires, a souligné que le livre avait été revu "par un ancien avocat des forces spéciales" pour s'en assurer.

Des extraits de "No Easy Day" - littéralement "Pas un jour facile" - ont été divulgués jeudi. L'ouvrage doit être publié mardi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 18 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 18 octobre

attaqueNorvège: les cinq victimes ont été tuées à l’arme blanche, pas avec un arcNorvège: les cinq victimes ont été tuées à l’arme blanche, pas avec un arc

Jeux d’hiverPékin 2022: la flamme olympique allumée en Grèce, cérémonie perturbéePékin 2022: la flamme olympique allumée en Grèce, cérémonie perturbée

Carnet noirColin Powell, secrétaire d’Etat américain sous George W. Bush, est décédé du Covid-19Colin Powell, secrétaire d’Etat américain sous George W. Bush, est décédé du Covid-19

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles de ce dimanche 17 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles de ce dimanche 17 octobre

Top