Macédoine: l'armée érige une clôture à la frontière grecque

chargement

Crise migratoire Comme plusieurs autres pays de l'Union européenne, la Macédoine érige une clôture métallique afin de refouler les "migrants économiques".

  29.11.2015, 08:59
1/2  

L'Armée macédonienne a commencé à ériger une clôture métallique le long de la frontière grecque, suivant l'exemple de plusieurs autres pays de l'Union européenne afin de refouler les "migrants économiques". Cette mesure a déclenché la colère des migrants bloqués à la frontière.

Les nouvelles restrictions imposées depuis deux semaines par les autorités de Macédoine, autorisant seulement le passage des Réfugiés syriens, irakiens et afghans, a provoqué la colère d'autres candidats à l'exil.

 

Plusieurs centaines d'entre eux, originaires d'Iran, du Pakistan ou du Maroc, avaient tenté jeudi déjà de se frayer un passage au poste frontière d'Idomeni, dans le nord de la Grèce, où ils vivent dans des campements de fortune. De nouvelles violences se sont produites samedi.

Un homme, sans doute un ressortissant marocain, a été électrocuté et gravement brûlé en tentant de monter sur le toit d'un wagon. Une foule en colère s'est alors dirigée vers les cordons de la police macédonienne en lançant des pierres, a raconté un photographe de Reuters présent sur place.

Les forces de l'ordre ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes et de grenades assourdissantes. Une source militaire a assuré, sous couvert de l'anonymat, que la situation était "en train de se calmer".

Longueur inconnue

La longueur de cette clôture n'est pas encore connue, mais un photographe de l'AFP a indiqué que l'armée utilisait des équipements lourds pour ériger cette barrière de 2,5 mètres de haut des deux côtés d'un passage illégal, près de la ville frontalière de Gevgelija (nom côté macédonien). Une source de l'armée a confirmé qu'elle construisait cette clôture, sans fournir de détails.

Samedi, un haut responsable gouvernemental macédonien s'exprimant sous le sceau de l'anonymat a qualifié la nouvelle clôture de "mesure préventive". "Nous ne fermons pas la frontière complètement", a-t-il assuré, ajoutant que les migrants provenant de pays en guerre étaient toujours autorisés à franchir la frontière.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Crise migratoireDix mille migrants sont entrés en Macédoine en 24 heuresDix mille migrants sont entrés en Macédoine en 24 heures

ChocLe Premier ministre français Manuel Valls veut que l'UE reconnaisse qu'elle ne peut plus accueillir autant de migrantsLe Premier ministre français Manuel Valls veut que l'UE reconnaisse qu'elle ne peut plus accueillir autant de migrants

Des pays des Balkans filtrent les migrants par nationalitéDes pays des Balkans filtrent les migrants par nationalité

Top