Mitt Romney investi candidat républicain a un programme musclé

chargement

présidentielle américaine Le parti républicain a officiellement investi mardi Mitt Romney comme son candidat à l'élection présidentielle américaine du 6 novembre.

  29.08.2012, 07:28
1/2  

Mitt Romney est le candidat officiel du parti républicain. Il a été officiellement investi mardi, quelques heures après l'ouverture de la convention nationale. Sa femme, Ann, a répété que Mitt était l'homme providentiel pour l'Amérique.

"Voici l'homme qui se réveillera chaque jour, déterminé à résoudre les problèmes qui, selon les autres, ne peuvent être résolus, à réparer ce qui, selon les autres, ne peut être réparé", a déclaré Ann Romney lors de son discours. Mitt Romney "est l'homme dont l'Amérique a besoin (...) cet homme ne va pas échouer, cet homme ne nous laissera pas tomber", a-t-elle poursuivi.
 
Rivalisant d'amabilités pour le président démocrate sortant Barack Obama, les orateurs ont chacun harangué la foule sur le thème de "jetez-le dehors". Tous se sont empressés de dénoncer les politiques du président en matière économique, sociale ou familiale.
 
"Il ne peut pas reconstruire l'économie car il ne sait pas comment elle a été construite", a notamment lancé le président de la Chambre des représentants John Boehner. "Nous devons cesser la destruction en cours de l'institution du mariage et de la famille dans ce pays", a affirmé Rick Santorum, tandis que le candidat au Sénat, Ted Cruz, appelait à revivre "l'histoire d'amour qui s'appelle l'Amérique".
 
Au coude à coude
La journée de mercredi s'annonce plus incisive, la principale intervention devant être celle du colistier de Mitt Romney, le représentant du Wisconsin Paul Ryan, âgé de 42 ans.
 
Le président Obama, en campagne mardi dans l'Iowa devant 6000 étudiants, avait anticipé le tir de barrage de ses adversaires, affirmant que la convention "devrait être un spectacle plutôt distrayant". "Je suis sûr qu'ils auront plein de choses adorables à dire à mon sujet", avait-il ironisé.
 
A 70 jours du vote, Mitt Romney, 65 ans, est au coude à coude dans les sondages avec Barack Obama. Les républicains espèrent que la convention de Tampa lui fournira l'élan nécessaire pour devancer le candidat démocrate.
 
Selon l'enquête quotidienne Reuters/Ipsos, le président sortant est crédité de 45% des intentions de vote contre 43% au candidat républicain. Dans un précédent sondage publié lundi, Obama disposait d'une avance de quatre points d'indice.
 
Programme musclé
Les républicains ont adopté un programme de gouvernement résolument conservateur, prévoyant l'interdiction de l'avortement et des mariages gays, l'annulation de la réforme de Santé du président Obama et une tolérance zéro contre l'immigration illégale.
 
Adopté par les délégués de la convention républicaine peu après le couronnement de Mitt Romney comme candidat du parti, le programme de gouvernement affirme en préambule de ses 62 pages qu'"aujourdhui, le rêve américain est en danger".
 
Pour le défendre, les républicains promettent d'avoir la main dure contre les immigrés clandestins, en s'opposant notamment à "toute forme d'amnistie pour ceux qui ont violé intentionnellement la loi et désavantagent ceux qui la respectent".
 
Le texte prévoit également l'abandon des plaintes du gouvernement fédéral contre des lois migratoires très répressives des Etats d'Arizona, Alabama, Caroline du sud et Utah, arguant que "les efforts des Etats pour réduire l'immigration illégale doivent être encouragés et non attaqués".
 
Enfin, le texte prône une baisse drastique des impôts, pour les particuliers et pour les entreprises, ainsi qu'une réforme du code des impôts.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: tests réguliers ou vaccins pour le personnel soignant, à Genève, c'est officielCoronavirus: tests réguliers ou vaccins pour le personnel soignant, à Genève, c'est officiel

FortuneRihanna est désormais milliardaire selon ForbesRihanna est désormais milliardaire selon Forbes

dantesqueGrèce: les pompiers bataillent contre les incendies à Olympie et EubéeGrèce: les pompiers bataillent contre les incendies à Olympie et Eubée

ETATS-UNISHarcèlement sexuel: le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo pressé de démissionnerHarcèlement sexuel: le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo pressé de démissionner

FRANCELe vent de la colère: combat administratif contre les éoliennesLe vent de la colère: combat administratif contre les éoliennes

Top