Mohamed Merah inhumé à Toulouse, malgré l'opposition de la mairie

chargement

Tueries en France L'inhumation de Mohamed Merah était en cours ce jeudi soir dans un cimetière de Toulouse malgré les réticences du maire de la ville, Pierre Cohen. L'élu socialiste avait tenté de la différer de 24 heures en demandant l'arbitrage de l'Etat.

  29.03.2012, 18:55
Le frère de Mohamed M. est "fier" des actes commis par son frère.

«Il y a eu des négociations. Nous nous sommes entendus. Le corps sera inhumé dans une heure» dans le carré musulman du cimetière de  Cornebarrieu, dans la banlieue de Toulouse, a déclaré Abdallah  Zekri, représentant du recteur de la Grande mosquée de Paris. Les agences AFP et Reuters ont annoncé peu après 18h30 que les obsèques  étaient en cours.

Cette confusion a suivi le refus d'Alger d'accueillir la  dépouille de l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban, signifié  à la dernière minute, alors que la famille avait prévu le transfert  du corps par avion à la mi-journée.

Le président de la République Nicolas Sarkozy semble avoir  tranché, en souhaitant lors d'un déplacement dans l'Hérault qu'on ne  fasse pas de polémique avec les obsèques d'un Français. «Il était  Français, qu'il soit enterré et qu'on ne fasse pas de polémique avec  ça», a déclaré le chef de l'Etat à BFM-TV.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a aussitôt  dénoncé une «capitulation indigne», selon elle, du chef de l'Etat  face aux autorités algériennes.

Lieu de pèlerinage

La perspective d'une inhumation près de Toulouse, où le jeune  homme de 23 ans a presque toujours vécu, suscite chez beaucoup  l'inquiétude que sa tombe ne devienne un exutoire pour les  expressions de haine, mais aussi de sympathie.

Son père, qui vit en Algérie, voulait qu'il soit enterré au pays  de ses ancêtres, a priori dans le village de Bezzaz (à plusieurs  dizaines de kilomètres au sud d'Alger). La mère, qui vit en France,  craignait de son côté que la tombe de son fils ne soit profanée s'il  était inhumé en France. L'islam prescrit aux musulmans d'enterrer  leurs morts le plus vite possible.
 

Deuxième clé USB découverte

Les investigations sur les crimes de Merah se poursuivaient  jeudi. Une deuxième clé USB contenant la vidéo des tueries de Toulouse et Montauban a été retrouvée dans la poche du pantalon de  Mohamed Merah après sa mort, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Les enquêteurs suivent toujours la piste d'un possible troisième  homme, voire d'autres complices. Les policiers privilégient  l'hypothèse selon laquelle Mohamed Merah ne faisait pas partie d'un  réseau structuré mais pensent qu'il a pu être aidé au plan local par  des amis ou des relations.

L'audition d'Abdelkader Merah, le frère aîné de l'auteur des  tueries mis en examen et incarcéré dimanche pour complicité  d'assassinats, a renforcé l'idée qu'une autre personne avait  participé au vol du scooter utilisé par Mohamed Merah.

Depuis, les enquêteurs passent au crible toutes les relations du  jeune homme, d'autant qu'ils cherchent à savoir qui a posté la copie  de la vidéo des assassinats envoyée à la chaîne de télévision  qatarie Al Jazira.

Français d'origine algérienne âgé de 23 ans, au parcours de  délinquant reconverti en jihadiste, passé par le Pakistan et  l'Afghanistan et se réclamant d'Al-Qaïda, Mohamed Merah a abattu les  11, 15 et 19 mars trois militaires, ainsi que trois écoliers et un  enseignant juifs, à Toulouse et Montauban.

Il a été tué le 22 mars lors d'un échange de tirs avec la police  qui donnait l'assaut à l'appartement dans lequel il était retranché  à Toulouse.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EducationPunir les parents lorsque les enfants se comportent mal? La Chine rédige une loi en ce sensPunir les parents lorsque les enfants se comportent mal? La Chine rédige une loi en ce sens

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 1442 nouveaux cas pour 24'926 tests, 5 morts et 34 hospitalisationsCoronavirus: la Suisse compte 1442 nouveaux cas pour 24'926 tests, 5 morts et 34 hospitalisations

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobre

ArchéologieIsraël: il découvre une épée d’un chevalier croisé vieille de 900 ansIsraël: il découvre une épée d’un chevalier croisé vieille de 900 ans

InsoliteLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgéesLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgées

Top