Nucléaire: l’Iran accorde à l’AIEA l’accès à deux sites suspects

chargement

Tension L’Agence internationale de l’énergie atomique pourra bientôt visiter deux sites nucléaires iraniens. Aucune date n’a encore été convenue.

 26.08.2020, 17:01
L'Iran refusait jusqu'à présent de répondre favorablement aux requêtes de l'Agence internationale de l'énergie atomique (illustration).

L’Iran a finalement autorisé mercredi l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à pénétrer prochainement dans deux sites nucléaires. Le gendarme du nucléaire en réclamait l’accès depuis plusieurs mois.

«L’Iran fournit volontairement à l’AIEA l’accès aux deux sites spécifiés par l’Agence», ont écrit l’AIEA et l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA) dans un rare communiqué conjoint. «Les dates de l’accès de l’AIEA et des activités de vérification ont été convenues», ont-elles ajouté, sans préciser de calendrier.

 

 

Cette annonce intervient alors que s’achève mercredi la première visite en Iran du nouveau Directeur général de l’AIEA, l’Argentin Rafael Mariano Grossi, arrivé à la tête de l’Agence en 2019.

En juin, le conseil des gouverneurs de l’AIEA, organisation basée à Vienne, en Autriche, a adopté une résolution proposée par des Etats européens, demandant à Téhéran de permettre aux inspecteurs d’accéder à deux sites afin de clarifier si des activités nucléaires non déclarées y avaient eu lieu au début des années 2000.

Allégations israéliennes

L’Iran refusait jusqu’à présent de répondre favorablement aux requêtes de l’AIEA, arguant qu’elles étaient basées sur des allégations israéliennes. M. Grossi avait obtenu de pouvoir se rendre personnellement à Téhéran dans un contexte de tensions croissantes entre les Etats-Unis et leurs alliés européens concernant la tentative de Washington de maintenir un embargo sur les armes à destination de l’Iran et de réimposer les sanctions de l’ONU.

Le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne ont rejeté cette initiative. Ils ont affirmé qu’elle contrecarrait leurs efforts pour sauver l’accord nucléaire de 2015, dont Donald Trump a retiré son pays en 2018.

Washington maintient qu’il a le droit de forcer la réimposition de sanctions par le biais du mécanisme de «snapback» de l’accord, une procédure inédite dont les Etats-Unis entendent faire un usage juridiquement controversé. La commission conjointe sur l’accord entre l’Iran, les Européens, la Chine et la Russie se réunit à Vienne mardi.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ControverseNucléaire iranien: Washington va activer une procédure contestée à l’ONUNucléaire iranien: Washington va activer une procédure contestée à l’ONU

Les USA veulent sanctionner l’Iran

Les Etats-Unis entendent rétablir un mécanisme juridiquement controversé. Leur objectif: que toutes les sanctions des...

  20.08.2020 07:02

UraniumIran: après un incendie, des dégâts importants au centre nucléaire de NatanzIran: après un incendie, des dégâts importants au centre nucléaire de Natanz

CriseIran – Etats-Unis: la Suisse remerciée par l’Iran pour ses efforts de médiationIran – Etats-Unis: la Suisse remerciée par l’Iran pour ses efforts de médiation

La Suisse remerciée par l’Iran

L’Iran a remercié dimanche la Suisse pour son rôle de médiateur avec les Etats-Unis. Cette déclaration fait suite à un...

  07.06.2020 17:51

SecousseIran: un séisme de magnitude 5,1 se produit près d’une centrale nucléaireIran: un séisme de magnitude 5,1 se produit près d’une centrale nucléaire

tensions dans le golfeNucléaire: l’Iran réduit ses engagements et met en route des centrifugeuses avancéesNucléaire: l’Iran réduit ses engagements et met en route des centrifugeuses avancées

Top