Ouragan Sandy: Etats-Unis en état d'alerte

chargement

Intempéries En prévision de l'arrivée attendue de l'ouragan Sandy, le maire de New York Michael Bloomberg a ordonné dimanche l'évacuation de 375'000 habitants

  28.10.2012, 18:15
La ville aux huit millions d'habitants a également décrété la fermeture des parcs, des aires de jeux et des plages dimanche après-midi.

Les premiers effets de l'ouragan Sandy se sont fait sentir dimanche le long des côtes américaines, avec des inondations et une mer déchaînée. Les autorités ont ordonné l'évacuation de zones à risque et ont multiplié les préparatifs face à la tempête.

"Super storm", "Monsterstorm" ou encore "Frankenstorm", en référence à la fête d'Halloween: les médias américains rivalisaient de superlatifs pour souligner la taille et la dangerosité potentielle de la tempête.

Elle doit se renforcer en rencontrant un front froid du Canada, selon les prévisions des services météorologiques qui s'attendent à ce que l'ouragan touche les terres, sans doute mardi matin, entre le Massachusetts et la Virginie.

Métro new-yorkais fermé

Sans attendre, les autorités ont multiplié les mesures de précaution. A New York, ville la plus peuplée du pays, le maire Michael Bloomberg a ordonné l'évacuation de 375'000 habitants de zones risquant d'être inondées.

Le réseau de transports publics, y compris le métro, sera fermé à partir de 19H00 (minuit en Suisse). "Suspendre le réseau de transports le plus important d'Amérique du Nord représente un effort monumental" mais qui doit être effectué suffisamment en amont de l'arrivée de l'ouragan, a expliqué Joseph Lhota, patron du réseau new-yorkais.

Parcs, aires de jeu et plages seront également interdits au public et des centaines de vols intérieurs et internationaux ont été annulés dans les aéroports de New York et d'autres villes de la côte est.

Dimanche, à 16H00 (heure en Suisse), l'ouragan se trouvait à 930 kilomètres au sud de New York et progressait vers le nord-est à la vitesse de 22 km/h, selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), basé à Miami. "Il devrait obliquer vers le nord puis le nord-ouest ce soir ou tôt lundi", selon le NHC.

Du "jamais vu"

Les vents soufflaient à 120 km/h mais devraient se renforcer à mesure que l'ouragan progresse vers des eaux plus froides. Ces vents soufflent jusqu'à plus de 800 kilomètres de l'oeil du cyclone selon le NHC. Une pression atmosphérique de 951 hectopascals - quasi-jamais observée sous ces latitudes quand la pression normale est de 1015 hectopascals - a par ailleurs été relevée.

Un spécialiste de la Météo du "Washington Post" avouait sur le site Internet du journal n'avoir "jamais vu" de pareils prévisions: "On entre là dans un terrain inconnu".

Dans le New Jersey et le Delaware, l'évacuation des zones côtières a été ordonnée face au risque d'inondations, accru par les forts coefficients de marées. Dans la plupart des Etats de la côte, les gouverneurs ont décrété l'état d'urgence afin de pouvoir rapidement mobiliser des moyens.

A Washington, la société gérant le métro de la ville a annoncé avoir disposé des sacs de sable autour des bouches de métro tandis que les radios, mettant en garde contre les coupures d'électricité à prévoir, diffusaient des messages expliquant les précautions à prendre pour se préparer à l'arrivée de Sandy.

Campagne chamboulée

A neuf jours de la présidentielle, Sandy chamboule le programme des deux candidats, contraints d'annuler des réunions publiques dans les Etats qui vont être touchés.

Le président Barack Obama a ainsi avancé dimanche un déplacement de campagne en Floride et annulé ses réunions prévues lundi en Virginie et mardi dans le Colorado pour rester à la Maison Blanche et surveiller l'évolution de la situation.

Le candidat républicain Mitt Romney a annulé tous ses événements de campagne de dimanche en Virginie (est) pour finalement se rendre dans l'Ohio.

Caraïbes durement touchées

L'ouragan a déjà laissé des dizaines de morts sur son passage dans les Caraïbes. Onze personnes ont perdu la vie à Cuba et au moins 51 autres en Haïti. Sandy a également fait deux morts en République dominicaine, un en Jamaïque et un aux Bahamas. La plupart des victimes ont été tuées par des chutes d'arbres ou dans l'effondrement de bâtiments.

L'Union européenne a présenté dimanche ses condoléances à la population et s'est dit prête à "soutenir les efforts de reconstruction" et les "projets de prévention des catastrophes" dans ces régions.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: examen accéléré de la pilule contre le Covid-19 du laboratoire américain MerckCoronavirus: examen accéléré de la pilule contre le Covid-19 du laboratoire américain Merck

étudePlastique: Nestlé serait le 4e plus gros pollueur au mondePlastique: Nestlé serait le 4e plus gros pollueur au monde

ClimatNouveau record des concentrations de gaz à effet de serreNouveau record des concentrations de gaz à effet de serre

tensionsCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupéCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupé

live
PanédmieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobre

Top