Pas de circulation alternée à Paris mardi

chargement

France En raison de la pollution qui règne sur Paris, seules les voitures possédant une plaque d'immatriculation impaire, sont autorisées à rouler ce lundi. La mesure ne sera pas reconduite mardi.

  07.08.2015, 15:13
Les conducteurs sont invités à réduire de 20 km/h la vitesse maximale.

La circulation alternée, réponse rare à une pollution exceptionnelle, est entrée en vigueur lundi à 05h30 à Paris et en proche banlieue. Elle ne sera pas toutefois prolongée mardi en raison de l'amélioration de la situation.

La pluie, annoncée pour la mi-journée par Météo-France, devrait "nettoyer les particules" dans l'atmosphère, selon Airparif, l'organisme chargé de surveiller la qualité de l'air.

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a salué "le comportement citoyen des automobilistes qui ont compris la nécessité de cette mesure".

La circulation alternée est entrée en vigueur au septième jour d'un épisode de pollution aux particules fines. Mais elle était réclamée depuis plusieurs jours par la maire socialiste de Paris, Anne Hildalgo, et les écologistes, inquiets du niveau de particules à l'origine de cancers, maladies respiratoires ou cardio-vasculaires, ou d'allergies.

750 policiers mobilisés

Quelque 750 policiers étaient mobilisés lundi pour contrôler l'autorisation de rouler accordée aux seules plaques d'immatriculation impaires. Malgré la grande publicité autour de la mesure durant le week-end, tous ne la respectent pas.

"Je travaille moi, j'ai pas de temps à perdre avec ça", lance un automobiliste arrêté à un feu rouge parisien, lorsqu'on lui demande pourquoi il circule, seul, dans une voiture dont l'immatriculation est paire.

Parmi de nombreuses dérogations, les véhicules dits "propres" (électriques, hybrides, au gaz) ou transportant au moins trois "covoitureurs" peuvent circuler, tout comme ceux assurant des missions de service public (forces de l'ordre, pompiers...) et certains véhicules professionnels (commerciaux et journalistes).

Décidée samedi après un bras de fer entre la mairie de Paris et l'Etat, la circulation alternée concerne la capitale et 22 communes limitrophes. "Une centaine de points de contrôle" ont été mis en place à l'intérieur ou aux portes de Paris, ou sur les grands axes vers la capitale. Les forces de l'ordre s'assurent aussi que les poids lourds en transit contournent l'agglomération.

Transports communs gratuits

Les contrevenants s'exposent à une amende de 22 euros, a prévenu la préfecture de police. Les conducteurs sont aussi invités à réduire de 20 km/h la vitesse maximale. En contrepartie, les transports en commun sont gratuits.

Cette mesure de circulation alternée n'avait jusqu'à présent été mise en place que deux fois: en 1997 et le 17 mars 2014.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 24 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 24 septembre

CriminalitéEtats-Unis: le fiancé de la jeune voyageuse tuée est visé par un mandat d’arrêtEtats-Unis: le fiancé de la jeune voyageuse tuée est visé par un mandat d’arrêt

InternationalEspagne: le chef indépendantiste catalan Carles Puigdemont arrêté en ItalieEspagne: le chef indépendantiste catalan Carles Puigdemont arrêté en Italie

ÉLECTIONSAllemagne: le prochain gouvernement aura des décisions cruciales à prendreAllemagne: le prochain gouvernement aura des décisions cruciales à prendre

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 23 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 23 septembre

Top