12.03.2017, 15:19

Pays-Bas/Turquie: Erdogan fustige un "nazisme encore très répandu en Occident"

chargement
Le président turc Recep Tayyip Erdogan exige notamment des excuses de la part des Pays-Bas.

tensions Dimanche à Istanbul, le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé des représailles face aux Pays-Bas qui ont interdit de territoire deux de ses ministres. Amsterdam doit également présenter des excuses.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a prévenu dimanche que les Pays-Bas devraient "payer" pour avoir interdit de territoire deux de ses ministres. En France, le ministre turc des Affaires étrangères était attendu pour un meeting à Metz.

"Ils auront naturellement à en payer le prix et aussi à apprendre ce qu'est la diplomatie", a-t-il dit lors d'un discours à Istanbul. "Nous leur apprendrons la diplomatie internationale", a-t-il ajouté.

"Je pensais que le nazisme était mort, mais j'avais tort. Le nazisme est encore très répandu en Occident. L'Occident a montré son vrai visage", a-t-il poursuivi.

De son côté, le ministre turc des Affaires étrangères a déclaré que son pays continuerait à prendre des mesures de rétorsion contre les Pays-Bas jusqu'à ce que ces derniers présentent des excuses dans la crise diplomatique qui oppose les deux pays.

Attendu à Metz

Mevlüt Cavusoglu était attendu à la mi-journée à Metz (nord-ouest de la France) pour un meeting réunissant quelque 800 personnes issues de la communauté turque, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le ministre doit s'exprimer à partir de 14h au Palais des congrès de Metz, à l'invitation d'une association locale, l'Union des démocrates turcs européens section Lorraine (UETD).

ATS

À lire aussi...

tensionsPays-Bas/Turquie: le drapeau néerlandais arraché au consulat d'IstanbulPays-Bas/Turquie: le drapeau néerlandais arraché au consulat d'Istanbul

Pays-Bas/TurquieCrise entre La Haye et Ankara: deux ministres turcs refoulésCrise entre La Haye et Ankara: deux ministres turcs refoulés

TurquieLe ministre turc Mevlut Cavusoglu ne viendra pas en Suisse dimancheLe ministre turc Mevlut Cavusoglu ne viendra pas en Suisse dimanche

Top