22.01.2020, 12:18

Pérou: le Machu Picchu augmente son nombre de caméras de surveillance

chargement
Dix-huit caméras "de haute technologie" seront installées, en plus des six déjà en place.

Tourisme Pour contrer les dégradations infligées au Machu Picchu par certains touristes, le Pérou a décidé d’implanter 18 nouvelles caméras de surveillance sur le site emblématique de l’empire inca.

Le Pérou va installer en février 18 nouvelles caméras de sécurité dans la citadelle inca de Machu Picchu, ont annoncé les autorités. Des touristes ont récemment infligé des dégradations à ce site mondialement connu.

Six touristes arrêtés en janvier

Dix-huit caméras «de haute technologie» seront installées, en plus des six déjà en place, en trois points stratégiques de la citadelle ainsi que dans la zone d’accès. «Cela nous permettra de mieux contrôler les visiteurs et d’éviter toute action ou infraction au règlement ainsi que tous types de risque», a déclaré mardi à l’AFP le directeur du site archéologique, Jose Bastante.

Cela nous permettra de mieux contrôler les visiteurs et d’éviter toute action ou infraction au règlement ainsi que tous types de risque.
Jose Bastante, directeur du site archéologique

Le 12 janvier, six touristes ont été arrêtés, soupçonnés d’avoir déféqué dans les ruines et fait tomber une pierre au Temple du Soleil. Selon les autorités, ils avaient pénétré illégalement sur le site, sans payer le droit d’entrée, et s’étaient cachés pour passer la nuit sur place, ce qui est interdit.

A lire aussi : touristes arrêtés pour avoir pris le Machu Picchu pour des toilettes

Cinq d’entre eux ont été expulsés vers la Bolivie, avec interdiction d’entrée au Pérou durant 15 ans. Le sixième, un Argentin de 28 ans, a été condamné à trois ans et quatre mois de prison avec sursis et 1860 dollars d’amende pour avoir endommagé le patrimoine culturel péruvien.

Dommage «incalculable»

Il a reconnu avoir déplacé une pierre d’un mur du Temple du Soleil qui a chuté et endommagé le sol de l’édifice. «Le dommage provoqué est incalculable», a souligné M. Bastante, «cela a brisé l’intégrité de Machu Picchu».

En 2018, trois touristes européens, dont un Suisse de 24 ans, avaient été expulsés du site pour s’être photographiés les fesses à l’air. Les autorités péruviennes considèrent comme un délit de «lèse-culture» le fait de se dévêtir au Machu Picchu.

5000 touristes chaque jour

La cité de Machu Picchu, dont le nom signifie «Vieille Montagne» en langue quechua, a été édifiée sous le règne de l’empereur Pachacutec (1438-1471). Découverte par l’explorateur américain Hiram Bingham en 1911 et inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983, la cité se trouve à une centaine de kilomètres de Cuzco, ancienne capitale de l’Empire inca dans le sud-est du Pérou actuel. Site emblématique de l’empire inca, elle est perchée sur un éperon rocheux à 2400 mètres d’altitude. Quelques 5000 touristes le visitent chaque jour.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ArrestationPérou: touristes arrêtés pour avoir pris le Machu Picchu pour des toilettesPérou: touristes arrêtés pour avoir pris le Machu Picchu pour des toilettes

PérouPérou: trois Européens, dont un Suisse, expulsés du Machu Picchu pour avoir montré leurs fessesPérou: trois Européens, dont un Suisse, expulsés du Machu Picchu pour avoir montré leurs fesses

TourismePérou: l'accès des touristes à Machu Picchu va être limitéPérou: l'accès des touristes à Machu Picchu va être limité

Top