Pescara: 700'000 Italiens ont bu de l'eau polluée pendant 3 ans

chargement

Scandale 700'000 Italiens vivant dans la région de Pescara, dans les Abruzzes, ont utilisé pendant trois ans de l'eau polluée par une décharge industrielle. Selon certains journaux de la péninsule, des cas de maladie de peau, des reins ou du foie liées à ce scandale, seraient avérés.

  29.03.2014, 08:46
C'est une société industrielle ayant enterré des déchets toxiques qui est à l'origine de cette pollution d'envergure.

Près de 700'000 personnes ont utilisé à leur insu de l'eau polluée pendant trois ans dans la région de Pescara, à la suite de la contamination d'une décharge industrielle. La diffusion mercredi d'un rapport de l'institut supérieur italien de la Santé est à l'origine du scandale.

Vendredi, le président de la région Abruzzes a toutefois assuré que "l'eau n'est plus empoisonnée". "Elle est même d'une qualité optimale", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse organisée dans le village du centre-est de l'Italie, au coeur de ce scandale sanitaire.

L'enquête de l'institut de la santé a été réalisée dans le cadre d'un procès d'assises où comparaissent actuellement, à Chieti (Abruzzes), 19 responsables du groupe italien Montedison, propriétaire de la décharge incriminée, accusés de pollution et d'empoisonnement.

Montedison (aujourd'hui Edison), spécialisé dans la chimie industrielle, aurait enterré pendant plusieurs années jusqu'à 250'000 tonnes de déchets toxiques et industriels sur son site de Bussi sul Tirino ouvert dans le courant des années 1960.

Foie, reins et peau touchés

Ces déchets enfouis, fruits de la production de chlore, soude, javel ou encore de méthanal, ont infiltré et contaminé le sol avant de transiter par aqueducs jusqu'aux robinets des habitants de la région. Selon le quotidien de Pescara "Il Centro", ce scandale sanitaire "n'a épargné ni les écoles, ni les hôpitaux".

De son côté, le "Corriere della Sera" a dressé les maladies que pourrait engendrer la consommation de cette eau hautement polluée: "Les différents dérivés toxiques relevés peuvent s'attaquer au système nerveux, au foie, aux reins et à la peau et sont même suspectés d'être cancérigènes."

Pour le moment, cependant, aucun cas de maladie n'a été officiellement associé à l'eau infectée par la décharge.

Le ministre de l'Environnement Gian Luca Gallettiui affirme toutefois que le scandale des Abruzzes "n'est en rien comparable" dans son ampleur avec celui que connaît la région de la "Terra dei Fuochi", située entre Caserte et Naples, où des millions de tonnes de déchets toxiques ont été enfouies pendant 20 ans par la mafia locale, la Camorra.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobre

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobre

DrameEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournageEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournage

JusticeFrance: le complotiste Rémy Daillet inculpé pour projet de coup d’Etat et attentatsFrance: le complotiste Rémy Daillet inculpé pour projet de coup d’Etat et attentats

Le complotiste Rémy Daillet inculpé

Figure des milieux complotistes, le Français Rémy Daillet est soupçonné d’être le cerveau d’un groupe d’ultradroite qui...

  22.10.2021 13:03

AnalysePourquoi la flambée des prix de l’essence et de l’énergie fait peur à la FrancePourquoi la flambée des prix de l’essence et de l’énergie fait peur à la France

Top