Pétrole: Transocean sommé de fermer le vannes au Brésil

chargement

Justice La compagnie pétrolière brésilienne Transocean doit fermer dans les 30 jours. C'est une injonction d'un Tribunal fédéral de Rio de Janeiro. Une fuite au large du pays n'avait pu être maîtrisée suffisamment rapidement au printemps dernier.

  28.09.2012, 07:50
La compagnie pétrolière Transocean avait trop tardé a maitriser une fuite en 2011 au large du Brésil. La justice lui donne 30 jours pour cesser ses activités.

Pétrole - Transocean doit cesser ses activités dans les 30 jours au Brésil
 
 

(ats awp) La justice brésilienne a donné 30 jours à Transocean pour cesser ses activités dans ce pays. Transocean a indiqué jeudi soir dans un communiqué avoir reçu cette injonction d'un Tribunal fédéral de Rio de Janeiro.

Le groupe de forrage pétrolier en haute mer ajoute qu'il épuisera toutes les voies juridiques pour combattre cette décision. Au cas où elle ne serait pas levée, il s'y conformera.

Transocean loue 10 plates-formes de forrage au large du Brésil, dont neuf sont en fonction. Au 1er semestre, le chiffre d'affaires au Brésil a représenté environ 11% de ses recettes totales.

Une première décision de justice ordonnant à Transocean de cesser ses activités au Brésil dans les 30 jours avait été prise il y a environ deux mois par un tribunal local. La question de l'entrée en vigueur de cette décision n'était cependant pas claire. Il avait été dit qu'elle entrerait en force lorsqu'elle aurait été publiée dans le journal officiel local et transmise à Transocean, ce qui est désormais le cas.

Au début de cette semaine, le groupe pétrolier brésilien Petrobras est venu au secours de Transocean, indiquant que si la société devait se voir interdire ses activités, elle devrait elle-même arrêter ses recherches.

Le conflit remonte au printemps dernier. à l'époque, Transocean et Chevron n'ont pas pu maîtriser rapidement une fuite de pétrole dans une plate-forme au large de la côte sud du Brésil. Un nouvel incident est survenu en mars, moins grave. Des plaintes civiles sont pendantes et les deux groupes se voient réclamer des dommages-intérêts de 20 milliards de francs.

Après l'incident de mars, Chevron a décidé de cesser ses activités de forage au large du Brésil, jusqu'à ce qu'une expertise géologique soit établie. Selon la presse locale, Chevron a reçu la même interdiction que Transocean.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: le vaccin obligatoire à l'Open d'Australie?Coronavirus: le vaccin obligatoire à l'Open d'Australie?

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 18 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 18 octobre

attaqueNorvège: les cinq victimes ont été tuées à l’arme blanche, pas avec un arcNorvège: les cinq victimes ont été tuées à l’arme blanche, pas avec un arc

Jeux d’hiverPékin 2022: la flamme olympique allumée en Grèce, cérémonie perturbéePékin 2022: la flamme olympique allumée en Grèce, cérémonie perturbée

Carnet noirColin Powell, secrétaire d’Etat américain sous George W. Bush, est décédé du Covid-19Colin Powell, secrétaire d’Etat américain sous George W. Bush, est décédé du Covid-19

Top