31.10.2020, 20:47

RDC: au moins 21 morts dans un nouveau massacre du groupe armé ADF

chargement
Un soldat de l'armée régulière congolaise monte la garde dans un secteur très dangereux du Nord-Kivu, où agit le groupe rebelle ADF.

Tragédie En République démocratique du Congo (RDC) un nouveau massacre a fait au moins 21 morts. Les rebelles de l’ADF s’en sont pris à des habitants d’un village de l’est du pays, et l’on dénombre au moins 15 femmes parmi les victimes.

Au moins 21 personnes ont été tuées dans la région de Beni, dans l’est de la République démocratique Congo, a indiqué samedi l’administrateur de cette région. Cela s’est produit dans le cadre d’un nouveau massacre des combattants du groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF).

Les hommes des ADF se sont d’abord attaqués à une position des Maï-Maï, milice d’autodéfense, avant de «s’en prendre aux habitants» du village de Lisasa. «Le bilan actuel, encore provisoire, est de 21 morts», a déclaré à l’AFP Donat Kibwana, administrateur du territoire de Beni dans le Nord-Kivu.

 

 

Ce bilan provisoire a été confirmé par le chef du secteur de Buliki où est situé le village de Lisasa. Sur les 21 personnes tuées figurent «15 femmes», écrit dans un communiqué l’ONG Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l’homme (Cepadho).

Les trois sources affirment que d’autres personnes ont été enlevées et sont portées disparues, un centre de santé pillé, des maisons incendiées et une église catholique profanée.

Un millier de civils tués

Historiquement, les ADF sont des rebelles musulmans ougandais installés dans l’Est de la RDC depuis 1995. Ils n’attaquent plus l’Ouganda voisin depuis des années, vivant de trafics dans la forêt dense autour de Beni, où ils se sont installés.

 

 

Ils sont accusés du massacre de plus d’un millier de civils dans la région depuis octobre 2014. Depuis novembre 2019, les ADF ont tué des centaines de civils en représailles à une offensive de l’armée contre leurs bases et leurs leaders dans la forêt de Beni.

Les ADF n’ont jamais revendiqué aucune action sur le sol congolais. Mais depuis avril 2019, plusieurs de leurs attaques ont été revendiquées par «l’État islamique – Afrique centrale», avec parfois des erreurs factuelles.

Maisons et église incendiées

Jeudi, 19 civils ont été tués dans une attaque attribuée à ces ADF dans la localité de Baet, au cours de laquelle une quarantaine de maisons et une église avaient été incendiées. A travers son organe de propagande, le groupe djihadiste État islamique (EI) a revendiqué vendredi cette attaque, comme il l’avait fait le 21 octobre pour celle contre une prison de Beni qui a entraîné l’évasion de plusieurs centaines de détenus.

 

 

«Au courant du mois d’octobre, les ADF ont pris pour cible des églises chrétiennes. Ce n’est pas anodin, c’est peut être une façon pour ce groupe de faire attester la thèse de l’islamisme» à leurs actes, a commenté auprès de l’AFP Omar Kavota, responsable de l’ONG Cepadho.

Depuis près de trois décennies, l’Est congolais est confronté à des violences. Plusieurs dizaines de groupes armés locaux et étrangers s’y attaquent aux civils ou s’affrontent aux forces régulières pour des raisons ethniques, foncières ou économiques.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DrameRDC: au moins 24 morts en deux jours dans des tueries attribuées aux ADFRDC: au moins 24 morts en deux jours dans des tueries attribuées aux ADF

justiceCorruption en RDC: le MPC ouvre une enquête pénale contre GlencoreCorruption en RDC: le MPC ouvre une enquête pénale contre Glencore

PlainteMines de cobalt: Apple, Google, Microsoft et Tesla accusés de profiter du travail des enfants en RDCMines de cobalt: Apple, Google, Microsoft et Tesla accusés de profiter du travail des enfants en RDC

TerminéeEbola: la fin de l’épidémie a officiellement été proclamée dans l’est de la RDCEbola: la fin de l’épidémie a officiellement été proclamée dans l’est de la RDC

Fin de l’épidémie d’Ebola en RDC

La dixième épidémie de fièvre hémorragique sur le sol congolais a officiellement pris fin. Elle a tué 2277 personnes en...

  25.06.2020 14:13

épidémie mortelleRDC: plus de 1600 décès, une nouvelle zone touchéeRDC: plus de 1600 décès, une nouvelle zone touchée

Top