Rendez-vous le 6 décembre pour le premier tour des élections régionales françaises

chargement

France Les élections régionales françaises se dérouleront le 6 décembre prochain. Les électeurs sont appelés à pourvoir 1903 sièges de conseillers.

  30.11.2015, 12:44
Selon les sondages, le Front national de Marine Le Pen pourrait faire une percée dans plusieurs régions.

Quelque 44,6 millions d'électeurs sont appelés aux urnes le 6 décembre pour le premier tour des élections régionales afin de pourvoir les 1903 sièges de conseillers, notamment dans les 13 nouvelles régions métropolitaines.

A compter du 1er janvier 2016, comme le prévoit la loi du 16 janvier 2015, la France métropolitaine compte 13 régions créées à partir des 22 anciennes en incluant la collectivité territoriale de Corse. Outre ces régions métropolitaines, le scrutin se déroulera dans les régions d'outre-mer (Guadeloupe et Réunion) et les collectivités territoriales de Guyane et Martinique.

Les Français doivent élire les 1671 conseillers régionaux des nouvelles régions métropolitaines (hors Corse), les 51 membres de l'Assemblée de Corse, qui sont élus selon un mode de scrutin spécifique, les 41 conseillers régionaux de la Guadeloupe et les 41 de La Réunion, sans oublier les 51 conseillers territoriaux en Guyane et en Martinique.

Selon un décompte du ministère de l'Intérieur, 171 listes paritaires seront en lice, soit 21'456 candidats. Lors des élections régionales de 2010, 20'584 candidats répartis sur 254 listes s'étaient présentés. La région Ile-de-France compte le plus grand nombre de candidatures avec 13 listes.

Au premier tour, la liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés obtient un quart des sièges à pourvoir, les autres sièges étant répartis selon la règle de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.

Un deuxième tour

Si aucune liste n'obtient la majorité absolue, un second tour est organisé le 13 décembre. Ne peuvent se présenter que les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour, ce taux étant de 7% en Corse.

Entre les deux tours, les listes peuvent être modifiées notamment pour fusionner avec des listes ayant recueilli au moins 5% des suffrages exprimés. La répartition des sièges se fait selon les mêmes règles qu'au premier tour.

En 2010, la gauche avait infligé une sévère défaite à la droite lors des élections régionales. Elle n'est toutefois pas parvenue à lui ravir son bastion historique, l'Alsace.
 
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Russie enregistre le nombre record de 1000 morts en un jourCoronavirus: la Russie enregistre le nombre record de 1000 morts en un jour

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

CriminalitéGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mortGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mort

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en questionAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobre

Top