31.10.2019, 00:01
Lecture: 10min

Riyad redore son image

Premium
chargement
Les entreprises étrangères n’ont pas sanctionné Mohammed ben Salmane dans le sillage de l’affaire Khashoggi.
Par Thierry Jacolet

ARABIE SAOUDITE La campagne de réhabilitation de Mohammed ben Salmane a payé. Les investisseurs font leur retour.

Le roi du pétrole est aussi le roi de la com’. La campagne de réhabilitation de Mohammed ben Salmane, alias MBS, porte ses fruits. A témoin, le forum Future Investment Initiative (FII), qui se tient depuis mardi à Riyad. Décideurs politiques et économiques du monde entier se pressent devant la vitrine économique du royaume. Un an après l’assassinat sordide du journaliste Jamal Khashoggi au consulat saoudien d’Istanbul, le...

À lire aussi...

live
en directCoronavirus: les pubs, bars et restaurants fermeront plus tôt en AngleterreCoronavirus: les pubs, bars et restaurants fermeront plus tôt en Angleterre

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 21 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 21 septembre

ClimatEnvironnement: les 1% les plus riches polluent 2 fois plus que la moitié la plus pauvreEnvironnement: les 1% les plus riches polluent 2 fois plus que la moitié la plus pauvre

FuturAviation: Airbus ambitionne de faire voler un avion à hydrogène en 2035Aviation: Airbus ambitionne de faire voler un avion à hydrogène en 2035

EnquêteBlanchiment: de grandes banques, dont certaines en Suisse, blanchissent des sommes énormesBlanchiment: de grandes banques, dont certaines en Suisse, blanchissent des sommes énormes

Top