Rome: des milliers de manifestants rassemblés contre l'austérité

chargement

Italie Entre 2000 et 3000 Italiens ont manifesté contre les mesures d'austérité ce mercredi à Rome.

  18.12.2013, 17:14
Le périmètre de la Place du peuple où le rassemblement était organisé avait été complètement bouclé depuis tôt le matin.

Entre 2000 et 3000 manifestants du mouvement des "forconi" se sont rassemblés mercredi à Rome. Ils protestent contre l'accroissement de la fiscalité et les politiques gouvernementales d'austérité. 

"Rentrez chez vous", "allez bosser", criaient à l'adresse de la classe politique ces "forconi" (qui vient du mot fourche). Ce mouvement hétéroclite et politiquement transversal regroupe à la fois commerçants, artisans, agriculteurs, travailleurs précaires et étudiants. Un bon nombre de manifestants, en majorité des hommes, brandissaient des drapeaux tricolores italiens (vert-blanc-rouge). Des militants du mouvement d'extrême droite Casa Pound étaient aussi présents.

Périmètre bouclé

Le périmètre de la Place du peuple où le rassemblement était organisé avait été complètement bouclé depuis tôt le matin, les autorités redoutant des dérapages alors que 15'000 manifestants étaient attendus à l'origine.

Une partie du mouvement né à l'origine en Sicile et qui compte trois ou quatre dirigeants auto-proclamés, s'est dissocié et a refusé de venir manifester à Rome, de crainte d'infiltrations et provocations.

Cornes de brumes, sifflets, tout était bon mercredi pour essayer de se faire entendre, certains manifestants tirant aussi des fumigènes tandis que d'autres chantaient à tue-tête l'hymne italien. "Pour le bien de tous, démissionnez", clamait la pancarte brandie par un homme déguisé en D'Artagnan.

"Journalistes terroristes"

Seul épisode de violence: une équipe de la chaîne de télévision La Sette s'est retrouvée avec une caméra endommagée pendant que des militants criaient: "journalistes terroristes".

Le mouvement des "forconi" a entamé depuis une dizaine de jours une mobilisation qui a été plus forte au nord du pays et a été marquée par des incidents en particulier à Turin. Le mouvement réclame pêle-mêle la démission collective du gouvernerment, la baisse de la fiscalité sur les petites entreprises et les travailleurs indépendants et plus de souveraineté nationale.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 26 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 26 septembre

POLITIQUEAllemagne: bras de fer en vue pour remplacer MerkelAllemagne: bras de fer en vue pour remplacer Merkel

PolitiqueIslande: une majorité de femmes au Parlement, une première en EuropeIslande: une majorité de femmes au Parlement, une première en Europe

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles de ce samedi 25 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles de ce samedi 25 septembre

GÉOSTRATÉGIEPacte de sécurité: Joe Biden bâtit «Le Mur du pacifique»Pacte de sécurité: Joe Biden bâtit «Le Mur du pacifique»

Joe Biden bâtit «Le Mur du pacifique»

Le pacte de sécurité scellé avec l’Australie et le Royaume-Uni par les Etats-Unis accélère le basculement vers la zone...

  25.09.2021 08:31
Premium

Top