25.11.2019, 00:01

Sanchez entre les mains des indépendantistes

Premium
chargement
Pedro Sanchez croit en la possibilité d’un déblocage.
Par par Mathieu de Taillac, Madrid

Pour espérer former un gouvernement de coalition, le chef de l’exécutif sortant doit obtenir l’abstention du parti catalan ERC.

Samedi, à travers une consultation et 92% de oui, les militants du Parti socialiste (PSOE) ont donné les mains libres à Pedro Sanchez, le chef de l’exécutif sortant, pour qu’il forme un gouvernement de coalition avec Podemos (gauche radicale).

Ce score de maréchal traduit deux priorités de la base du parti: la première, l’alliance à gauche, plutôt que les recherches...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: plus de 1000 nouveaux cas de contaminations en Suisse en 24 heuresCoronavirus: plus de 1000 nouveaux cas de contaminations en Suisse en 24 heures

PandémieCoronavirus: les humains sont confinés, les animaux respirentCoronavirus: les humains sont confinés, les animaux respirent

PandémieCoronavirus: football, restaurants ouverts… Au Bélarus, la vie est presque comme d’habitudeCoronavirus: football, restaurants ouverts… Au Bélarus, la vie est presque comme d’habitude

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 mars

LoteriesLe jackpot de l’Euro Millions résisteLe jackpot de l’Euro Millions résiste

Top