29.03.2019, 00:01
Lecture: 7min

Science sous influence

Premium
chargement
Bayer, qui a racheté Monsanto l’année dernière, va faire appel du verdict de mercredi: son produit, le Roundup, est sans danger, continue-t-il  de marteler.
Par Sandrine Hochstrasser

PROCÈS Monsanto sait depuis longtemps que le Roundup présente des risques, estime la justice américaine.

«Il est temps que l’entreprise indique sur ses bidons de Roundup que le glyphosate présente des risques de cancer», s’exclame l’avocate d’Edwin Hardeman, retraité américain atteint d’un lymphome. La cour fédérale de district, à San Francisco, est du même avis. Elle a condamné, mercredi, Monsanto à payer plus de 80 ...

À lire aussi...

live
directCoronavirus: Christian Levrat attend les résultats de son testCoronavirus: Christian Levrat attend les résultats de son test

Positive attitudeMarre des infos négatives? Voici les 5 bonnes nouvelles de la semaineMarre des infos négatives? Voici les 5 bonnes nouvelles de la semaine

Les 5 bonnes nouvelles de la semaine

Chaque semaine, nous vous proposons de sortir de l’actu souvent anxiogène à la découverte des bonnes nouvelles qui...

  25.09.2020 20:00

EnvironnementClimat: mobilisations en Europe malgré le CovidClimat: mobilisations en Europe malgré le Covid

FuméeTabac: Philip Morris prévoit la fin des cigarettes «d’ici 10 à 15 ans»Tabac: Philip Morris prévoit la fin des cigarettes «d’ici 10 à 15 ans»

DécisionEconomie: le G7 veut prolonger la suspension de la dette des pays pauvresEconomie: le G7 veut prolonger la suspension de la dette des pays pauvres

Top