Science sous influence

chargement

PROCÈS Monsanto sait depuis longtemps que le Roundup présente des risques, estime la justice américaine.

Par Sandrine Hochstrasser
 29.03.2019, 00:01
Lecture: 7min
Premium
Bayer, qui a racheté Monsanto l’année dernière, va faire appel du verdict de mercredi: son produit, le Roundup, est sans danger, continue-t-il  de marteler.

«Il est temps que l’entreprise indique sur ses bidons de Roundup que le glyphosate présente des risques de cancer», s’exclame l’avocate d’Edwin Hardeman, retraité américain atteint d’un lymphome. La cour fédérale de district, à San Francisco, est du même avis. Elle a condamné, mercredi, Monsanto à payer plus de 80 ...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 28 févrierCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 28 février

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 27 févrierCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 27 février

ENQUETEFrance: deux frères en garde à vue après le meurtre d’un adolescent à BondyFrance: deux frères en garde à vue après le meurtre d’un adolescent à Bondy

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 26 févrierCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 26 février

JusticeAffaire Khashoggi: le prince héritier saoudien accusé d’avoir «validé» l’assassinatAffaire Khashoggi: le prince héritier saoudien accusé d’avoir «validé» l’assassinat

Top