Sommet européen: Merkel "fidèle à ses principes", Hollande se réjouit

chargement

Zone euro A l'issue du sommet de la zone euro qui s'est achevé ce matin à Bruxelles, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande se déclarent satisfaits des mesures prises.

  29.06.2012, 13:48
"Nous avons bougé tous ensemble", a soutenu François Hollande, ajoutant que "la meilleure façon de faire bouger les autres, c'est de bouger soi-même".

La chancelière allemande Angela Merkel a estimé vendredi être restée "fidèle" à ses principes en acceptant les compromis destinés à aider les pays en difficultés de la zone euro. De son côté, le président français François Hollande s'est félicité des premiers effets de l'accord.

"Je pense que nous avons réalisé quelque chose d'important, mais nous sommes restés fidèles à notre philosophie: aucune prestation sans contrepartie", a estimé la chancelière allemande au deuxième jour du Sommet des dirigeants européens à Bruxelles. "Nous restons entièrement dans le schéma actuel: prestation, contrepartie, conditionalité et contrôle", a-t-elle souligné.

"Ces premières annonces ont déjà eu des effets heureux", s'est félicité de son côté le chef de l'Etat français, François Hollande. "Nous avons bougé tous ensemble", a-t-il soutenu ajoutant que "la meilleure façon de faire bouger les autres, c'est de bouger soi-même".

Les Bourses européennes s'envolaient vendredi matin après l'accord surprise conclu dans la nuit à Bruxelles entre les dirigeants de la zone euro sur la possibilité de recapitaliser les banques via les fonds de secours européens comme le demandaient l'Italie et l'Espagne.

Les dirigeants de la zone euro ont conclu un accord surprise dans la nuit de jeudi à vendredi pour tenter d'aider l'Italie et l'Espagne à calmer les marchés, et injecter 120 milliards d'euros pour relancer l'économie européenne. Ces mesures de stabilisation financière se heurtaient jusqu'ici à l'opposition de plusieurs pays, en particulier l'Allemagne.

Un calendrier de mesures

A l'issue d'un sommet de la zone euro qui s'est achevé ce matin, le président de l'UE Herman Van Rompuy a annoncé la mise en place d'ici la fin de l'année d'un mécanisme permettant de recapitaliser directement les banques, sous certaines conditions, via les fonds de secours FESF et MES.

"Dans chaque cas spécifique, pour chaque banque" des "conditions" précises pourront être fixées, a insisté la chancelière allemande.

Autre grande décision-phare, la zone euro s'est dite également prête à faire un usage plus "souple" des fonds de secours, qui pourraient acheter directement des titres de dette de pays fragiles sur les marchés.

Là aussi, un calendrier de mesures à prendre sera établi et ce sera à "la troïka de surveiller comme cela est habituel avec l'EFSF et le MES la mise en oeuvre de ces mesures", a précisé Mme Merkel. "Cela vaudrait par exemple si l'Espagne ou l'Italie venaient à recourir à de tels programmes" pour alléger leurs charges d'emprunt, a-t-elle insisté.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

étudePlastique: Nestlé serait le 4e plus gros pollueur au mondePlastique: Nestlé serait le 4e plus gros pollueur au monde

live
directCoronavirus: examen accéléré de la pilule contre le Covid-19 du laboratoire américain MerckCoronavirus: examen accéléré de la pilule contre le Covid-19 du laboratoire américain Merck

ClimatNouveau record des concentrations de gaz à effet de serreNouveau record des concentrations de gaz à effet de serre

tensionsCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupéCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupé

live
PanédmieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobre

Top