24.05.2018, 07:12

Syrie: des frappes américaines touchent des positions du régime syrien

chargement
Les frappes aériennes ont visé deux positions du régime syrien proches de la ligne de front avec l'EI.

Frappes Selon l'agence officielle syrienne, des frappes aériennes américaines ont visé deux positions du régime syrien proches de la ligne de front avec l'EI. Au cours des derniers mois, la coalition dirigée par les États-Unis a mené plusieurs frappes meurtrières contre les forces gouvernementales syriennes.

Des avions de la coalition internationale sous commandement américain ont visé jeudi deux positions de l'armée syrienne dans le désert de l'est syrien. C'est ce que rapportent le Hezbollah libanais, allié de Bachar al Assad, ainsi que l'agence officielle syrienne.

"Certaines de nos positions militaires entre Albu Kamal et Hmeimeh ont été touchées", a fait savoir une source militaire citée par Sana. Cette dernière a précisé que les attaques aériennes n'ont causé que "des dégâts matériels".

 

 

Il n'y a pas eu de commentaire immédiat de la coalition dirigée par les États-Unis ou des forces démocratiques syriennes (FDS) qui luttent pour chasser le groupe État islamique d'une dernière série de villages sur la rive est de l'Euphrate.

Une source militaire du régime syrien, interrogée par l'AFP, a indiqué que les frappes aériennes ont visé deux positions du régime proches de la ligne de front avec l'EI. "Daesh a ensuite attaqué ces positions. Les frappes et les attaques ont tué plusieurs soldats syriens et causé de nombreux dégâts", a indiqué cette source utilisant l'acronyme arabe Daesh pour nommer l'EI.

"Il n'y a aucun iranien ni libanais parmi les victimes", a-t-elle encore précisé.

"Déconfliction"

Albu Kamal et Hmeimeh se trouvent dans la province syrienne orientale de Deir Ezzor, où les troupes syriennes soutenues par la Russie et la coalition dirigée par les États-Unis ont mené des offensives distinctes contre le groupe État islamique (EI).

Une ligne dite de "déconfliction" qui longe l'Euphrate, en place depuis l'année dernière, est destinée à empêcher que les troupes du régime à l'ouest du fleuve et les FDS à l'est, soutenues par les États-Unis, ne s'affrontent.

 

 

La coalition dirigée par les États-Unis a mené au cours des derniers mois plusieurs frappes meurtrières contre les forces gouvernementales syriennes et leurs combattants alliés. En février, les bombardements de la coalition dans la province de Deir Ezzor ont tué au moins 100 combattants du régime et alliés, y compris des ressortissants russes, en représailles à une attaque contre des positions des FDS.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

escaladeLes frappes israéliennes en Syrie sur des cibles iraniennes font au moins 23 mortsLes frappes israéliennes en Syrie sur des cibles iraniennes font au moins 23 morts

SyrieSyrie: au moins 14 morts après des frappes de missiles sur une base aérienne de l'arméeSyrie: au moins 14 morts après des frappes de missiles sur une base aérienne de l'armée

RaidsSyrie : des frappes aériennes près de Damas font au moins 25 morts parmi les civilsSyrie : des frappes aériennes près de Damas font au moins 25 morts parmi les civils

SyrieSyrie: une frappe de la coalition contre une prison de l'Etat islamique fait 57 mortsSyrie: une frappe de la coalition contre une prison de l'Etat islamique fait 57 morts

Top