Téhéran réaffirme qu'il va poursuivre l'enrichissement d'uranium

chargement

Nucléaire iranien Téhéran va poursuivre "de manière intensive" l'enrichissement d'uranium, pourtant au centre de son conflit avec la communauté internationale.

  28.11.2012, 15:52
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a vanté l'augmentation de la capacité d'enrichissement d'uranium du pays.

L'Iran va poursuivre "de manière intensive" l'enrichissement d'uranium, au centre de son conflit avec la communauté internationale, a réaffirmé mercredi la chef du programme nucléaire iranien. Les Occidentaux soupçonnent Téhéran de chercher à se doter du feu nucléaire.

"En dépit des sanctions (internationales), nous avons pu accroître significativement le nombre de centrifugeuses (...) ainsi que l'enrichissement, et ce développement va être poursuivi cette année" (ndlr: l'année iranienne se terminant le 20 mars 2013), a déclaré Fereydoun Abbassi Davani, cité par plusieurs médias officiels iraniens.
 
"Nous allons continuer l'enrichissement (d'uranium) avec force", a ajouté le responsable de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique.
 
L'Iran est depuis 2007 sous le coup de sanctions de plus en plus sévères du Conseil de sécurité de l'ONU et des pays occidentaux pour son programme nucléaire, soupçonné par la communauté internationale d'avoir un objectif militaire en dépit des dénégations véhémentes de Téhéran.
 
Six résolutions de l'ONU
 
Six résolutions du Conseil de sécurité ont enjoint à Téhéran de cesser notamment l'enrichissement d'uranium, mais les dirigeants iraniens ont toujours affirmé qu'ils ne cèderaient pas aux sanctions et que l'Iran continuerait à enrichir de l'uranium conformément aux "droits" que lui donne, selon eux, le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) dont il est signataire.
 
Cette déclaration intervient alors que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) doit se réunir jeudi pour évoquer l'absence de progrès dans ses efforts visant à lever les doutes sur les activités nucléaires de Téhéran.
 
Dans son dernier rapport sur la République islamique, l'AIEA a répété à la mi-novembre qu'elle n'était "pas en mesure de conclure que tous les matériaux nucléaires en Iran sont (utilisés) à des fins pacifiques".

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobre

ClimatSuède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26Suède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26

MémoireFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’ElyséeFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’Elysée

EnquêteNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en questionNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

Top