Trafic aérien: des dizaines de Boeing cloués au sol après la découverte de fissures

chargement

sécurité aérienne Le constructeur américain Boeing traverse une crise sans précédent: après les 737 MAX, ce sont des dizaines de 737 NG qui sont cloués au sol après la découverte de fissures sur certains avions.

 01.11.2019, 08:37
La compagnie australienne Qantas a dû immobiliser 3 de ses Boeing 737.

Des fissures découvertes sur des Boeing 737 NG ont entraîné l’immobilisation de dizaines d’appareils dans le monde pour réparation, a annoncé jeudi le constructeur qui subit là un nouveau revers.

Après avoir détecté ce type de fissures sur un appareil, la compagnie aérienne australienne Qantas a indiqué avoir inspecté 32 autres avions. Deux appareils supplémentaires se sont avérés être affectés, portant le nombre total d’avions de la compagnie concernés à trois.

«Ces avions ont été retirés de la circulation pour être réparés», a dit Qantas dans un communiqué.

Trois avions ont été retirés de la circulation pour être réparés.
Quantas, compagnie aérienne australienne

Séoul a fait savoir de son côté que neuf avions avaient été immobilisés début octobre, dont cinq opérés par Korean Air.

Au début du mois, Boeing, déjà englué dans la crise du 737 MAX, cloué au sol depuis le 13 mars à travers le monde après deux accidents ayant fait 346 morts, avait fait état d’un problème sur le «pickle fork», la partie de l’avion permettant de lier les ailes au fuselage et de gérer les contraintes et les forces aérodynamiques.

 

 

Dans une directive de navigabilité (AD), l’Agence fédérale américaine de l’aviation (FAA) a alors annoncé avoir ordonné une inspection de certains Boeing 737 NG après la découverte de «fissures structurelles» sur un exemplaire en Chine.

Sécurité

Dans cette directive du 3 octobre, la FAA exige l’inspection, dans les sept jours, «avant l’accumulation de 30.000 cycles de vols» de chaque appareil. L’avion de Qantas présentant les fissures a effectué moins de 27.000 vols mais la FAA avait aussi demandé que les appareils ayant accumulé entre 22.600 et 29.999 cycles soient inspectés dans les 1.000 cycles suivants.

Jeudi, un porte-parole de Boeing a déclaré à l’AFP à Sydney que moins de 5% (50 appareils) du millier d’avions inspectés à ce stade présentaient des fissures et avaient été immobilisés à des fins de réparation. Il s’est refusé à fournir le chiffre précis.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AvionsAviation: jusqu’à 50 Boeing 737NG immobilisés en raison de fissures structurellesAviation: jusqu’à 50 Boeing 737NG immobilisés en raison de fissures structurelles

EnquêteCrash de Lion Air: le rapport final pointe des défauts de conception et de certification du Boeing 737 MAXCrash de Lion Air: le rapport final pointe des défauts de conception et de certification du Boeing 737 MAX

Etats-UnisAviation: des pilotes de la compagnie texane Southwest Airlines portent plainte contre BoeingAviation: des pilotes de la compagnie texane Southwest Airlines portent plainte contre Boeing

Boeing attaqué en justice

Des pilotes de la compagnie texane Southwest Airlines ont porté plainte contre Boeing. Selon eux, le constructeur...

  08.10.2019 07:46

Transport aérienAvions: près de 2000 Boeing 737 NG à inspecter après la découverte de «fissures»Avions: près de 2000 Boeing 737 NG à inspecter après la découverte de «fissures»

AviationTransport aérien: pas encore de date pour le retour du Boeing 737 MAX dans le cielTransport aérien: pas encore de date pour le retour du Boeing 737 MAX dans le ciel

Top