06.08.2015, 15:21

Tuerie aux Etats-Unis : le massacre dans l'école primaire relance le débat sur les armes

chargement
La fusillade a fait 26 morts dont 20 enfants dans une école primaire du Connecticut.

Massacre Après la fusillade dans une école du Connecticut qui a fait 26 morts vendredi, Dianne Feinstein, une sénatrice démocrate américaine, va proposer une loi pour bannir les fusils d'assaut.

La tuerie de Newtown, dans le Connecticut, relance le débat sur les armes aux Etats-Unis. Les associations et politiciens qui militent pour un durcissement de la législation sur les armes sont sur le devant de la scène. Le massacre de l'école de Sandy Hook a fait 26 victimes, dont vingt enfants âgés de six et sept ans.

La sénatrice démocrate Dianne Feinstein a indiqué dimanche dans une interview à la chaîne NBC qu'elle allait proposer une loi pour bannir les fusils d'assaut dès l'entrée en fonction du nouveau Congrès début janvier.

Interrogée pour savoir si le président Barack Obama soutiendrait son initiative, l'élue de Californie a répondu: "Je pense qu'il le fera".

Dans les heures qui ont suivi le drame, M. Obama, au bord des larmes, est intervenu sur les chaînes de télévision nationales pour exprimer son émotion et appeler à des "actions significatives pour éviter de nouvelles tragédies de ce type". Mais samedi, lors de son allocution hebdomadaire, il s'est gardé d'appeler spécifiquement à un durcissement de la législation sur la détention et le port d'armes.

Dans un Congrès plus divisé que jamais, il faudra également que les chefs des deux partis, démocrate et républicain, appuient cette proposition de loi pour qu'elle puisse être adoptée.

Muni d'un fusil d'assaut

Le tueur Adam Lanza s'est servi d'un fusil d'assaut pour tirer à travers une porte de l'école, ce qui lui a permis de pénétrer dans l'établissement. Douze fillettes et huit garçons âgés de six et sept ans et six femmes sont tombés vendredi sous ses balles dans l'école primaire Sandy Hook avant qu'il ne retourne son arme contre lui.

"Les militants prônant des lois raisonnables sur les armes doivent faire en sorte que les politiciens qui y sont hostiles tremblent quant à leurs perspectives de réélection", a de son côté martelé Jim Kessler, dirigeant du groupe démocrate Third Way.

Avant même cette nouvelle tragédie, les associations de lutte pour un contrôle des armes militaient activement auprès des élus du Congrès pour contrer le lobbying de la National Rifle Association (NRA).

Depuis une vingtaine d'années, la NRA a réussi à bloquer toute initiative visant à durcir la législation sur les armes à feu. En 2004, le Congrès n'a pas reconduit l'interdiction des armes d'assaut semi-automatiques qui avait été votée dix ans plus tôt.

Alors que les armes à feu tuent chaque année 31'000 personnes aux Etats-Unis, 68% des Américains auraient une opinion favorable sur la NRA, selon un sondage Reuters/Ipsos réalisé en avril.

Visite de Barack Obama

Barack Obama devait se rendre dimanche à Newtown, où les églises ont accueilli toute la journée de très nombreux fidèles, unis dans la peine et le désarroi.

Il devait notamment rencontrer les familles endeuillées et remercier les services d'urgence. Le président devait ensuite s'exprimer lors d'une cérémonie religieuse à 19h00 locales (01h00 suisses lundi), a indiqué la Maison Blanche.

D'autres services religieux étaient prévus un peu partout dans la petite ville traumatisée, où de nombreux coins de rue ont été transformés en mémorial improvisé, avec bougies, mots de réconfort, ballons blancs et peluches.

"La communauté est là ensemble pour prier. Ils sont détruits. Pas seulement les familles, mais aussi les personnels d'urgence, tous vivent le drame de façon très personnelle et émotionnelle", a expliqué à l'AFP Rosty Slabicky, un bénévole de la Croix Rouge, près de l'église St Rose.

Beaucoup de questions sans réponse

La police a de son côté indiqué que l'enquête avait progressé, mais beaucoup de questions resteient sans réponse, 48 heures après le massacre, a précisé le porte-parole Paul Vance.

Le tireur "était clairement perturbé", a déclaré dimanche le gouverneur du Connecticut Dan Malloy sur CNN. "Il faut être dérangé pour commettre ce genre de crimes", a-t-il ajouté, se refusant à entrer dans les détails.

Selon certains témoignages, Adam Lanza, jeune timide et solitaire, très intelligent, souffrait du syndrome d'Asperger, un trouble du spectre autistique.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

épidémieCoronavirus: 99 nouveaux cas sur le paquebot en quarantaine au JaponCoronavirus: 99 nouveaux cas sur le paquebot en quarantaine au Japon

tournée mondialeMalade, Elton John interrompt brusquement un concertMalade, Elton John interrompt brusquement un concert

LitigeEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateurEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateur

EpidémieCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à PékinCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à Pékin

IntempériesTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en FranceTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en France

Top