Typhon aux Philippines: la reconstruction pourrait durer dix ans, selon des experts

chargement

catastrophe Des experts ont estimé mercredi que la reconstruction des régions détruites par "Haiyan" aux Philippines prendrait près de dix ans et coûterait quelque 5,2 milliards de francs. Le typhon a provoqué le 8 novembre la mort d'au moins 5500 personnes.

  28.11.2013, 07:12
Le super-typhon Haiyan a balayé ou endommagé pratiquement tout sur son passage.

La reconstruction dans les zones balayées par le typhon "Haiyan" aux Philippines pourrait prendre jusqu'à dix ans, ont estimé mercredi des experts. Les travaux risquent ainsi de durer plus longtemps que la reconstruction sur le littoral de la province indonésienne d'Aceh, frappé durement par le tsunami de 2004.

Plus destructeur que le tsunami à Aceh

Le super-typhon Haiyan a balayé ou endommagé pratiquement tout sur son passage le 8 novembre dans le centre des Philippines. Des vagues de sept mètres ont envahi la ville de Tacloban, dans la province de Leyte, et détruit 90% des constructions.

"L'énormité de cette catastrophe est sans précédent au moins dans la région Asie-Pacifique (...)", a déclaré Sanny Jegillos, du Pnud (Programme des Nations unies pour le développement). "C'est beaucoup, beaucoup plus ample que le tsunami à Aceh", a-t-il ajouté.

Coût: 5,2 milliards de francs

Selon les premières estimations établies par le gouvernement, le coût de la reconstruction serait de 250 milliards de pesos philippins, soit 5,2 milliards de francs. La reconstruction d'Aceh, échelonnée sur huit ans, était revenue à près de sept milliards de dollars, financés par le gouvernement indonésien et par des donateurs internationaux.

Manille a déclaré que les nouvelles structures dans les zones sujettes à des typhons devaient être en mesure de résister à des vents de l'ordre de 300 km/h. Ce niveau se situe proche du maximum atteint par les vents de Haiyan lorsqu'ils ont malmené la province de Samar Oriental avant de traverser le centre de l'archipel philippin.

"Haiyan" a fait au moins 5500 morts, et plus de 1700 personnes sont toujours portées disparues. Quatre millions de personnes ont été déplacées du fait de ce cataclysme, et le coût des destructions infligées aux récoltes et aux infrastructures a été chiffré à 563 millions de dollars (511 millions de francs).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobre

ClimatSuède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26Suède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26

MémoireFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’ElyséeFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’Elysée

EnquêteNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en questionNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

Top