Ukraine: les chefs des diplomaties russe et américaine appellent au cessez-le-feu

chargement

conflit Sergueï Lavrov et John Kerry ont appelé dimanche à un cessez-le-feu en Ukraine.

  28.07.2014, 07:19
Un homme passe devant une maison détruite à Horlivka, une ville considérée comme un bastion séparatiste.

Les chefs des diplomaties russe et américaine, Sergueï Lavrov et John Kerry, ont souligné lors d'un entretien téléphonique dimanche la nécessité de parvenir rapidement à un cessez-le-feu en Ukraine, rapporte le ministère russe des Affaires étrangères. Ils se sont toutefois rejetés la responsabilité des pertes humaines dans le conflit.

Les deux hommes sont restés en désaccord sur la question des armes russes qui, selon Washington, circulent en Ukraine. John Kerry a appelé son homologue à "arrêter le flux d'armes lourdes, de roquettes et de pièces d'artillerie en provenance de Russie vers l'Ukraine et à commencer à oeuvrer en faveur d'une désescalade", font savoir les services du secrétaire d'Etat américain.

John Kerry a rejeté les dénégations de son homologue sur l'implication de Moscou dans le conflit ukrainien. Le chef de la diplomatie russe lui a de son côté "demandé d'ordonner à ses subordonnés de ne plus empêcher l'OSCE de faire son travail actuel", selon le ministère russe des Affaires étrangères.

Moscou avait accusé vendredi les Etats-Unis de soutenir Kiev et de "partager la responsabilité du sang versé".

Dans son communiqué, le ministère russe décrit la Crise en Ukraine comme un "conflit intérieur". Les Etats-Unis et avec eux les pays occidentaux ne cessent d'accuser Moscou de soutenir en sous-main les rebelles séparatistes qui combattent les forces gouvernementales ukrainiennes dans l'est du pays - ce que la Russie dément.

Sergueï Lavrov a par ailleurs annoncé que la Russie invitait à nouveau les observateurs de l'OSCE à se rendre aux postes-frontières de Donetsk et de Goukovo. Des observateurs avaient déjà visité le 15 juillet ces postes situés le long de la frontière russo-ukrainienne, et des attachés militaires étrangers avaient examiné les lieux où étaient tombés plusieurs obus tirés du territoire ukrainien.

"Preuves" envoyées

Les Etats-Unis ont rendu publiques dimanche des images satellites apportant la preuve, selon eux, que Moscou a procédé à des tirs d'artillerie depuis le territoire russe contre des positions de l'armée ukrainienne. Le département d'Etat a envoyé par mail à la presse ces images annotées du DNI, le bureau du directeur du Renseignement américain.

Les quatre images révèlent des portions de la frontière russo-ukrainienne. Deux montrent ce que le gouvernement américain dit être des batteries russes sur son propre territoire - un groupe de lance-roquettes multiples et un autre d'obusiers automoteurs.

Une troisième révèle ce que Washington affirme être des armes lourdes fournies par Moscou tirées par les séparatistes prorusses depuis l'intérieur de l'Ukraine. "La large zone d'impact près des unités militaires ukrainiennes indique des tirs de lance-roquettes multiples. Le cratère du bas montre des impacts sur un village local", peut-on lire en légende.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobre

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobre

DrameEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournageEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournage

JusticeFrance: le complotiste Rémy Daillet inculpé pour projet de coup d’Etat et attentatsFrance: le complotiste Rémy Daillet inculpé pour projet de coup d’Etat et attentats

Le complotiste Rémy Daillet inculpé

Figure des milieux complotistes, le Français Rémy Daillet est soupçonné d’être le cerveau d’un groupe d’ultradroite qui...

  22.10.2021 13:03

AnalysePourquoi la flambée des prix de l’essence et de l’énergie fait peur à la FrancePourquoi la flambée des prix de l’essence et de l’énergie fait peur à la France

Top