"Un crime contre l'humanité" et "des actions ciblées", évoqués par John Kerry

chargement

Conflit syrien Une intervention américaine en Syrie se précise. John Kerry, le secrétaire d'Etat, a parlé ce vendredi d'un "crime contre l'humanité". Une action ciblée avec la France notamment est évoquée.

Par ATS
  30.08.2013, 19:42
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a admis que l'usage des armes chimiques en Syrie était "indéniable".

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a évoqué vendredi un «crime contre l'humanité» perpétré avec une «forte certitude» par le régime syrien était lors de l'attaque aux armes chimiques qui a fait selon lui 1429 tués le 21 août. Il a promis de ne pas «répéter» les erreurs de l'Irak et a évoqué une possible action «ciblée» avec une coalition.

M. Kerry a cité comme alliées la France, la Ligue arabe et l'Australie.

Selon un rapport du renseignement américain diffusé par la Maison Blanche et disant s'appuyer sur de «multiples» sources, le gouvernement de Bachar al-Assad a eu recours à des gaz neurotoxiques dans cette attaque, dont il est «hautement improbable» qu'elle ait été commise par les rebelles. Ces violences auraient provoqué le décès de 426 enfants.

De son côté, l'équipe des experts en armes chimiques des Nations unies a terminé la collecte d'échantillons et de preuves relatives à l'attaque présumée, a annoncé vendredi un porte-parole de l'ONU.

Avant cette annonce, le président américain Barack Obama consultait vendredi matin son équipe de sécurité nationale sur le dossier syrien, a annoncé un haut responsable de son administration. 

«Ce matin, le président rencontre le Conseil de sécurité nationale pour discuter de l'utilisation d'armes chimiques par le régime Assad le 21 août», a précisé ce responsable s'exprimant sous couvert de l'anonymat.

Le responsable n'a pas donné plus de détails dans l'immédiat sur la teneur de cette réunion, qui se produit au lendemain d'un vote au Parlement britannique contre l'implication de Londres dans une éventuelle intervention Armée contre le gouvernement syrien.

Egalement jeudi soir, les plus hauts responsables de sécurité nationale américains ont consulté pendant 90 minutes les chefs de file du Congrès au sujet de la situation en Syrie.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 25 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 25 octobre

Plein les yeuxFontaines de lave, nuage de fumée et pluie de cendres: l’impressionnante éruption de l’EtnaFontaines de lave, nuage de fumée et pluie de cendres: l’impressionnante éruption de l’Etna

étudePlastique: Nestlé serait le 4e plus gros pollueur au mondePlastique: Nestlé serait le 4e plus gros pollueur au monde

ClimatNouveau record des concentrations de gaz à effet de serreNouveau record des concentrations de gaz à effet de serre

tensionsCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupéCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupé

Top