Un Français pique une colère et se fait débarquer d'un avion

chargement

États-Unis Un Français, en colère, a été débarqué d'un avion American Airlines et inculpé. Il s'est emporté lorsque que la passagère devant lui a baissé le dossier de son siège.

  29.08.2014, 08:00
La plus grande compagnie d'aviation de la planète est née de la fusion des Américains American Airlines et US Airways Group.

Un Français, en colère, a été débarqué d'un vol Miami-Paris et inculpé jeudi à Boston, dans le nord-est des Etats-Unis.

Le Parisien de 61 ans avait pris mercredi soir le vol 62 d'American Airlines effectuant la liaison Miami-Paris. Après deux heures de vol, il s'est apparemment énervé quand la passagère devant lui a abaissé son dossier. Un membre d'équipage a alors tenté de le calmer, ce qui l'a énervé encore plus, selon le procureur.

Le membre d'équipage s'étant éloigné, le Français aurait haussé le ton, et l'aurait suivi dans l'allée, avant de lui saisir le bras. Un agent de sécurité à bord est intervenu pour le maîtriser, et l'a menotté, tandis que le pilote déroutait l'avion vers Boston et demandait à la police locale qu'elle débarque le passager récalcitrant.

Le Parisien a été hospitalisé à son arrivée à sa demande, et inculpé jeudi d'interférence avec un membre d'équipage. "Il n'est pas détenu sous caution, et sera donc libre de rentrer chez lui dès qu'il sortira de l'hôpital. Mais il devra revenir au tribunal le 29 décembre", a précisé le procureur.

Deuxième incident en quelques jours

La peine maximale pour ce chef d'accusation est de six mois de détention ou une amende de 500 dollars ou les deux. C'est le deuxième incident de ce type en quelques jours aux Etats-Unis, lié au peu d'espace dans les avions.

Dimanche dernier, un avion d'United Airlines effectuant la liaison Newark-Denver avait, lui aussi, été dérouté, après une dispute entre des passagers. L'un d'eux avait utilisé un gadget, surnommé le "défenseur de genoux" (Knee Defender"), qui empêchait l'inclinaison du dossier de la passagère devant lui.

Une hôtesse lui avait demandé de l'enlever, United n'autorisant pas ces gadgets destinés à gagner quelques centimètres d'espace, mais le passager a refusé. Sa voisine de devant lui avait alors jeté un verre d'eau à la figure. La dispute avait tellement dégénéré que le vol s'était posé à Chicago, pour débarquer les deux passagers en colère.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

CriminalitéGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mortGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mort

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en questionAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobre

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: un «acte terroriste», selon les services de sécuritéAttaque à l’arc en Norvège: un «acte terroriste», selon les services de sécurité

Top