Un général de police serbe de Bosnie est inculpé de crime de guerre

chargement

Ex-Yougoslavie Au lendemain de sa condamnation pour crime de guerre, Goran Saric, ancien général de la police serbe de Bosnie, a été inculpé de génocide commis en 1995 à Srebrenica.

  29.08.2013, 13:23
Un ancien général de la police serbe de Bosnie, Goran Saric, a été inculpé jeudi de génocide commis en 1995 dans l'enclave musulmane de Srebrenica.

Un ancien général de la police serbe de Bosnie, Goran Saric, a été inculpé jeudi de génocide commis en 1995 dans l'enclave musulmane de Srebrenica. Cette inculpation intervient au lendemain de sa condamnation à 14 ans de prison pour crimes de guerre commis à Sarajevo.

"En sa qualité de commandant de la brigade de police spéciale du ministère de l'Intérieur des Serbes de Bosnie (...) Saric a aidé d'autres membres de l'entreprise criminelle commune à commettre le génocide à Srebrenica", lit-on dans un communiqué du procureur de crime de guerre.

Selon la même source, les unités sous le commandement de Goran Saric, 48 ans, avaient participé au déplacement forcé de la population musulmane de Srebrenica, au désarmement des casques bleus de l'ONU et à la prise de leurs positions et à la séparation des hommes et adolescents du reste de la population devant une base de l'ONU, avant qu'ils soient conduits à l'exécution.

Ses unités ont également participé aux arrestations de plusieurs milliers d'hommes et d'adolescents musulmans qui avaient tenté de fuir par les forêts et les ont amenés sur les lieux d'exécution, affirme le Parquet.

Le 11 juillet 1995, quelques mois avant la fin du conflit intercommunautaire de Bosnie (1992-95), les troupes serbes bosniennes avait pris le contrôle de Srebrenica, enclave musulmane proclamée en 1993 "zone protégée" de l'ONU.

Massacre

Quelque 8000 hommes et adolescents ont été tués en l'espace de quelques jours dans ce massacre qualifié de génocide par la justice internationale.

Goran Saric, général de police à la retraité, a été condamné mercredi par la justice locale à 14 ans de prison pour crimes contre l'humanité commis contre des civils musulmans à Sarajevo au début du conflit. Il dirigeait à l'époque un commissariat de police.

La guerre de Bosnie a fait quelque 100'000 morts et environ 2 millions de Réfugiés et de déplacés dans un pays qui compte aujourd'hui 3,8 millions d'habitants.

 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 25 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 25 octobre

Plein les yeuxFontaines de lave, nuage de fumée et pluie de cendres: l’impressionnante éruption de l’EtnaFontaines de lave, nuage de fumée et pluie de cendres: l’impressionnante éruption de l’Etna

étudePlastique: Nestlé serait le 4e plus gros pollueur au mondePlastique: Nestlé serait le 4e plus gros pollueur au monde

ClimatNouveau record des concentrations de gaz à effet de serreNouveau record des concentrations de gaz à effet de serre

tensionsCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupéCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupé

Top