Une affiche blanche: le nouveau cauchemar des passants suédois

chargement

Bouh! "Oserez-vous regarder notre nouvelle attraction?" demande l'affiche promotionnelle d'un parc d'attractions suédois. Après avoir vu la réaction des passants, pas sûr que vous oseriez essayer.

Par LGL
  30.10.2014, 14:39
1/2  

Le parc d'attractions suédois Gronalund a décidé de faire peur aux passants pour promouvoir sa nouvelle attraction. L'objet de tous les cauchemars: une simple affiche blanche avec l'inscription: "Oserez-vous regarder notre nouvelle attraction?" et un QR code.

"Même pas peur!" répondrez-vous. Sauf que lorsque l'on s'approche du panneau publicitaire et que l'on capture le QR code, un mécanisme avertit un comédien caché à l'intérieur du panneau publcitaire. Ce dernier n'a alors plus qu'à se pencher et à pousser quelques mugissements au moment opportun. Effet garanti.

Le parc d'attraction a aussi posté quelques affiches promotionnelles sur son compte Instagram. Mais l'effet est radicalement moindre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en SuisseCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en Suisse

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

CriminalitéGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mortGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mort

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en questionAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobre

Top