17.10.2019, 00:01

Une Amérique vénale

Premium
chargement
Une Amérique vénale

La politique étrangère du président Donald Trump se retourne contre les intérêts des Etats-Unis, notamment après l’abandon des Kurdes en Syrie.

Un homme d’affaires dans un fauteuil de président. Le milliardaire Donald Trump dirige la première puissance mondiale comme une entreprise, depuis la Maison-Blanche: en fonction du rapport coût-bénéfice. Le parrainage de l’Arabie saoudite? La promesse de milliards de dollars en retour. L’abandon des Kurdes syriens? Ils n’apportent rien aux Américains, si ce n’est des problèmes. Le retrait de l’accord...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: la Suisse enregistre 19 nouveaux cas et 3 décès supplémentairesCoronavirus: la Suisse enregistre 19 nouveaux cas et 3 décès supplémentaires

PandémieCoronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021Coronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021

IntempériesLa tempête Amanda a fait 26 morts en Amérique centraleLa tempête Amanda a fait 26 morts en Amérique centrale

Violences policièresEtats-Unis: hommage d’une foule immense à Houston pour George FloydEtats-Unis: hommage d’une foule immense à Houston pour George Floyd

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 2 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 2 juin

Top