03.05.2018, 00:01

Une décision «historique»

Premium
chargement
Par ats

ROYAUME-UNI Le Parlement s’est attaqué, mardi, à l’opacité financière de ses territoires d’outre-mer. Les paradis fiscaux ciblés grincent des dents.

Les députés britanniques ont fait faire un grand pas à la lutte contre l’argent sale en approuvant, mardi, un amendement obligeant les territoires d’outre-mer à déclarer publiquement l’identité des propriétaires des entreprises qui y sont enregistrées. Ils ont forcé la main sur le sujet à la première ministre Theresa May, qui défendait une approche moins frontale vis-à-vis de ces...

À lire aussi...

AstronomieVaud: une start-up lausannoise signe un contrat pour nettoyer l'espaceVaud: une start-up lausannoise signe un contrat pour nettoyer l'espace

DéforestationColombie: perte de près de 159’000 hectares de forêts en 2019Colombie: perte de près de 159’000 hectares de forêts en 2019

PropagationCoronavirus: la pandémie s'accélère dans les AmériquesCoronavirus: la pandémie s'accélère dans les Amériques

EnquêteEtats-Unis: le jeune homme noir retrouvé pendu à un arbre se serait suicidéEtats-Unis: le jeune homme noir retrouvé pendu à un arbre se serait suicidé

live
En directCoronavirus: les Etats-Unis enregistrent plus de 65'000 nouveaux cas en 24hCoronavirus: les Etats-Unis enregistrent plus de 65'000 nouveaux cas en 24h

Top