04.07.2018, 00:01

Vienne se retrouve entre le marteau et l’enclume

Premium
chargement
Se disant «pro-européen», le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, affiche la volonté de son pays de jouer le rôle d’un «constructeur de ponts».
Par par Tanguy Verhoosel, Bruxelles

MIGRATIONS L’Autriche présente les priorités de sa présidence européenne, axées sur la lutte contre l’immigration clandestine. A l’échelle de l’UE, pas à la frontière allemande.

«L’Europe qui protège.» La devise qu’a choisie l’Autriche pour sa présidence semestrielle de l’Union européenne, qui a débuté le 1er juillet, en dit long sur ses intentions, avant tout axées sur le renforcement des frontières extérieures de l’Union européenne, afin de lutter contre l’immigration illégale. Mais les petits arrangements interallemands menacent ses ambitions.

Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, a présenté,...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: plus d'1 million de personnes ont activé l'app SwissCovidCoronavirus: plus d'1 million de personnes ont activé l'app SwissCovid

PandémieCoronavirus: Espagne, Allemagne, Australie... ces pays qui reconfinentCoronavirus: Espagne, Allemagne, Australie... ces pays qui reconfinent

MusiqueLe célèbre musicien italien Ennio Morricone est décédéLe célèbre musicien italien Ennio Morricone est décédé

UraniumIran: après un incendie, des dégâts importants au centre nucléaire de NatanzIran: après un incendie, des dégâts importants au centre nucléaire de Natanz

CatastropheJapon: au moins 36 morts dans la région de Kumamoto en raison des intempériesJapon: au moins 36 morts dans la région de Kumamoto en raison des intempéries

Top