29.12.2018, 11:00

Dans sa caverne d’Ali Baba, Willy Spycher collectionne les jeux anciens

Premium
chargement
Dans la maison et particulièrement le grenier de Willy Spycher, à Apples, chaque recoin est occupé par un objet chiné ici, un autre trouvé par-là.

Série collectionneurs Entrer chez Willy Spycher, c’est arriver dans un monde merveilleux. Chaque fois que le regard se pose à un endroit, même pour la vingtième fois, il découvre des objets qu’il n’avait pas vus. Cet habitant d’Apples collectionne beaucoup de choses, dont des jeux anciens.

«Depuis que j’ai l’âge de 15 ans, je ruclone», lâche d’entrée Willy Spycher, bientôt 73 ans. Pour ceux dont le langage vaudois n’est pas une habitude, entendez par là que cet habitant d’Apples chine depuis longtemps. Ce que cet attachant personnage cherche dans les brocantes, magasins de seconde main et parfois à la déchetterie, ce sont des articles qui montrent des signes d’usures. «Ainsi, pour moi ils ont une histoire, c’est beau». Du coup,...

À lire aussi...

RecetteTartelette croustillante ricotta, basilic et aspergesTartelette croustillante ricotta, basilic et asperges

Les conseils du jourCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Julien PerrotCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Julien Perrot

ChroniqueC’était hier: serrons-nous les coudes, mais pas les mainsC’était hier: serrons-nous les coudes, mais pas les mains

ConsultationsL’ancien hôpital de Morges reprend du service face au coronavirusL’ancien hôpital de Morges reprend du service face au coronavirus

live
VaudCoronavirus: «Nous entrons dans le temps long de cette lutte»Coronavirus: «Nous entrons dans le temps long de cette lutte»

Top