01.10.2020, 13:28

A Morges, le jeune public de Beausobre doit lui aussi s’exiler

chargement
Gaëtan se produira au Théâtre des Trois P'tits Tours.

Théâtre En raison de travaux de rénovation, la saison débutera hors des mus pour le jeune public morgien. Le retour à Beausobre est prévu en février.

La saison consacrée au jeune public du Théâtre de Beausobre, à Morges, va démarrer hors de ses murs, Beausobre étant en rénovation jusqu’en janvier. En attendant, trois spectacles pour les 2 à 10 ans seront présentés au Grenier Bernois dès novembre et un autre, un concert du chanteur Gaëtan, sera joué le 10 janvier au Théâtre des Trois Petits Tours.

Le spectacle «Bonne pêche, mauvaise pioche» ouvrira cette neuvième saison le 15 novembre au Grenier Bernois, indiquent jeudi les programmatrices dans un communiqué. Le retour à Beausobre est prévu le 7 février avec «Chèvre-Seguin-Loup», qui revisite le célèbre conte d’Alphonse Daudet. Suivront deux autres spectacles jusqu’en avril.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EngagementMorges: Alexandre Roulet se bouge pour sa villeMorges: Alexandre Roulet se bouge pour sa ville

live
Nouvelles mesuresCoronavirus: Vaud interdit les fêtes privées de plus de 10 personnes dès dimancheCoronavirus: Vaud interdit les fêtes privées de plus de 10 personnes dès dimanche

C'était hierLes pseudo-historiens qui nient l'existence des chambres à gazLes pseudo-historiens qui nient l'existence des chambres à gaz

MiraculéSaint-Prex: son geste altruiste a bien failli lui coûter la vieSaint-Prex: son geste altruiste a bien failli lui coûter la vie

Politique«SOS Communes»: le Conseil d’Etat calme l’ardeur de certaines communes«SOS Communes»: le Conseil d’Etat calme l’ardeur de certaines communes

Top