A Saint-Livres, les récupérateurs du vallon de l'Aubonne sont sur la sellette

chargement

Le canton met fin aux activités de récupération des Bandel au bord de l’Aubonne. Une décision qui les condamne à l’indigence.

  26.09.2017, 17:12
Lecture: 10min
Premium
Franck, Aloïs et Christophe Bandel soudés face à l’adversité.

Le vallon de l’Aubonne va-t-il perdre l’âme de ses récupérateurs? Depuis maintenant plusieurs mois, Aloïs Bandel et deux de ses fils, Franck et Christophe, ont l’interdiction de pratiquer leurs activités de récupérateurs dans leurs locaux du vallon de l’Aubonne. Ils devaient avoir rendu place nette le 12 septembre.

Le verdict émane du canton qui le justifie par la...

À lire aussi...

PolitiqueMontricher a vécu sa première Landsgemeinde sous tente, en plein champMontricher a vécu sa première Landsgemeinde sous tente, en plein champ

Sports et loisirsMorges: la patinoire va rouvrir le 1er novembreMorges: la patinoire va rouvrir le 1er novembre

EnfanceGimel: de nouvelles places d’accueil pour les écoliers en 2023Gimel: de nouvelles places d’accueil pour les écoliers en 2023

Restriction de circulationLa route entre Gimel et Saint-George est ferméeLa route entre Gimel et Saint-George est fermée

PolitiqueA Gimel, l’exécutif sera mieux rémunéréA Gimel, l’exécutif sera mieux rémunéré

Top