Allaman, théâtre d’un trafic international d’héroïne

chargement

Justice Un jeune ressortissant d’Albanie s’est fait pincer dans la forêt proche de la gare CFF, à Allaman, pour un trafic d’héroïne. Dernier maillon de la chaîne, il faisait partie d’une organisation d’envergure internationale.

 22.12.2020, 18:30
Lecture: 4min
Premium
Le prévenu vendait de l'héroïne essentiellement dans la forêt au sud de la gare CFF à Allaman.

Allaman, ses deux jolis châteaux, ses vins, sa plage et… son trafic de drogue dans la petite forêt au sud de la gare – aujourd’hui démantelé. Arrivé en Suisse le 20 janvier, un ressortissant d’Albanie, âgé de 20 ans, a réussi à y écouler jusqu’au 14 février, date de son interpellation, quelque deux kilos bruts (emballage compris) d’héroïne, au prix de cent francs le sachet de cinq grammes. Son butin, en termes de commission, s’élevait à 4000 francs, somme dont il a envoyé une partie...

À lire aussi...

CyclismeRaphaël Stotzer est allé au bout de son tour de SuisseRaphaël Stotzer est allé au bout de son tour de Suisse

JudoA Morges, 850 enfants se sont mis au tapisA Morges, 850 enfants se sont mis au tapis

TerritoireSaint-Oyens souhaite adhérer au Parc Jura vaudoisSaint-Oyens souhaite adhérer au Parc Jura vaudois

Première romandePremière romande: à Morges, la police s’équipe de voitures d’intervention électriquesPremière romande: à Morges, la police s’équipe de voitures d’intervention électriques

Finances communalesSaint-Oyens: les Covas paieront moins d’impôts en 2022Saint-Oyens: les Covas paieront moins d’impôts en 2022

Top