22.02.2020, 11:00

Au décès de sa mère, cette Morgienne a reçu une aide bienvenue

Premium
chargement
Maïté Schweingruber a choisi de poser à côté d'un vase peint par sa mère en hommage à celle qui était son pilier dans la vie.

Action sociale La Morgienne Maïté Schweingruber a bénéficié des prestations de la fondation As’trame après le décès de sa mère. Un suivi qui lui a permis de rebondir. Témoignage.

C’est à un double hommage que se livre aujourd’hui Maïté Schweingruber, certes plus appuyé envers sa chère maman, décédée en octobre 2017, mais également vis-à-vis d’As’tram. La fondation qui accompagne notamment des familles touchées par un deuil (lire encadré) a permis à la Morgienne de faire face à la séparation brutale d’avec sa maman, véritable «pilier» dans sa vie. 

Alors âgée de 28 ans, la jeune femme perd sa mère en l’espace de deux mois, des suites d’un cancer. Entretenant une relation quasi fusionnelle avec elle, fille...

À lire aussi...

ChroniqueC’était hier: Post tenebras luxC’était hier: Post tenebras lux

MesuresCoronavirus: Morges ferme ses kiosques à glaceCoronavirus: Morges ferme ses kiosques à glace

CoronavirusDispositif renforcé pour les élèves vaudois à besoins particuliersDispositif renforcé pour les élèves vaudois à besoins particuliers

EauxLe Léman n’a pas été suffisamment brassé cet hiverLe Léman n’a pas été suffisamment brassé cet hiver

SolidaritéCoronavirus: la lettre aux aînés d’Eva KaufmannCoronavirus: la lettre aux aînés d’Eva Kaufmann

Top