Aubonne: un requérant d'asile désireux de travailler

chargement

Asile Abdulhai Aidi, requérant d’asile afghan, à peine arrivé en février, ne rêvait que d’une chose : travailler. Son souhait a été exaucé.

  30.11.2016, 18:52
Abdulhai Aidi, requérant d'asile afghan, se réalise dans son travail.

Arrivé à Aubonne le 11 février dernier, entouré par des membres de la Commission Suisse-Etrangers (Coche) à l’origine de l’accueil de deux familles de migrants dans le bourg, Addhulhai Aidi, père de deux fillettes et en attente de la naissance d’un 3e enfant, n’a pas supporté longtemps l’inactivité, malgré des cours de français réguliers qu’il suivait à Lausanne.

«Trouvez-moi du travail ! Je veux faire quelque chose, nous a-t-il demandé très rapidement», se souvient Christine Genoud, membre du Coche et bénévole active.  Il a fallu calmer les ardeurs du jeune Afghan, la loi n’autorisant de toute façon pas que les demandeurs d’asile travaillent avant trois mois.

Puis le Coche, Christine Genoud en tête, s’est mise en quête d’un employeur. Christophe Suter, arboriculteur à Aubonne, s’est déclaré partant pour employer le jeune afghan. L'employeur et l'employé ont dû faire face à des procédures d'autorisation compliquées. 

Finalement, au plus grand bonheur de Abdulai Aidi, il a pu participer aux récoltes cet été. Encore aujourd'hui il travaille, à un taux inférieur, sur l'exploitation aubonnoise.

Retrouvez son histoire demain dans "Le Quotidien de La Côte".


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CoupleLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’envie de tuerLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’envie de tuer

Photographies subaquatiquesAubonne: sous l'eau, il pêche des photos de rêveAubonne: sous l'eau, il pêche des photos de rêve

JusticeAccusé d’escroquerie au social, le prévenu snobe la justice de La CôteAccusé d’escroquerie au social, le prévenu snobe la justice de La Côte

JubiléDe passage à Rolle, le Kiosque à musiques célèbre 50 ans en fanfareDe passage à Rolle, le Kiosque à musiques célèbre 50 ans en fanfare

SantéL’épuisant syndrome des jambes sans reposL’épuisant syndrome des jambes sans repos

Top