12.12.2019, 11:00

Buchillon: tourtereaux dans l’art comme au village

Premium
chargement
Jean-Marie Reynier et sa compagne Ondine Jung exposent à la galerie Aarlo u Viggo.

Arts visuels Elle est tailleuse de filets de perche, lui fou de papier: Ondine Jung et Jean-Marie Reynier sont à l’affiche de la galerie Aarlo u Viggo, récemment inaugurée à Buchillon. Visite guidée.

Comme d’autres villages dans la région, Buchillon a désormais sa galerie d’art. Située au premier étage d’une humble bâtisse, l’enseigne a ouvert début décembre. Les parquets ont été vernissés, les murs rafraîchis. L’espace de 130 m2 se décline en une enfilade de pièces dont plusieurs bénéficient d’une vue cristalline sur le lac. «C’est l’endroit où vivait ma mère», explique Camille Eléonore Montandon-Tellenbach, l’initiatrice d’Aarlo u Viggo (voir encadré). Son credo? «Il faut que l’art me plaise, et l’humain aussi.»

L’ambiance est chaleureuse, il flotte dans l’air un...

À lire aussi...

FiscalitéEt si le peuple décidait de la répartition de la facture sociale?Et si le peuple décidait de la répartition de la facture sociale?

EnseignementEtoy: un gymnase provisoire ouvre ses portes à la rentrée d’aoûtEtoy: un gymnase provisoire ouvre ses portes à la rentrée d’août

Fait diversUne cinquantaine d’arbres tailladés à la hache sur un alpage d’AubonneUne cinquantaine d’arbres tailladés à la hache sur un alpage d’Aubonne

EnseignementEtoy: l’ancienne école GEMS fera office de gymnaseEtoy: l’ancienne école GEMS fera office de gymnase

SantéLe chemin du toucher, du bout des doigts au cerveauLe chemin du toucher, du bout des doigts au cerveau

Top