18.06.2019, 05:00

Cette année, les fraises évitent de peu la déconfiture

Premium
chargement
1/3  

Notre terre Souvent très attendues, les fraises sont disponibles en autocueillette dans la région. Toutefois, la météo n’est pas leur alliée cette année et la récolte est moins bonne. Ce qui n’empêche pas de réaliser de délicieuses confitures.

Elles s’appellent Clery, Joly, Darselect, Mara des bois ou encore Gariguette, pourtant on les connaît surtout sous un seul nom: la fraise. «Les variétés sont peu mises en avant, on achète "des fraises"», résume Christophe Borboën, producteur à Denges.

Ce fruit n’est pas comme les pommes où les amateurs éclairés savent que certaines variétés sont délicieuses crues alors que d’autres se mangent une fois transformées en tarte ou en confitures. Car la fraise «ne se conserve que deux ou trois jours au...

À lire aussi...

HistoireSix fois centenaire, le Servagnin doit son salut à un vigneron tenaceSix fois centenaire, le Servagnin doit son salut à un vigneron tenace

Question du jourVerser tous ses acomptes d’impôts d’une seule traite vaut-il encore le coup?Verser tous ses acomptes d’impôts d’une seule traite vaut-il encore le coup?

PlainteDes clients de Romande Energie visés par des propos xénophobesDes clients de Romande Energie visés par des propos xénophobes

RéférendumAvec le vote sur le Parc des Sports, la Municipalité de Morges joue grosAvec le vote sur le Parc des Sports, la Municipalité de Morges joue gros

Notre terreSix choses à savoir sur le nourrissage des oiseaux en hiverSix choses à savoir sur le nourrissage des oiseaux en hiver

Top