18.06.2019, 05:00
Lecture: 5min

Cette année, les fraises évitent de peu la déconfiture

Premium
chargement
1/3  

Notre terre Souvent très attendues, les fraises sont disponibles en autocueillette dans la région. Toutefois, la météo n’est pas leur alliée cette année et la récolte est moins bonne. Ce qui n’empêche pas de réaliser de délicieuses confitures.

Elles s’appellent Clery, Joly, Darselect, Mara des bois ou encore Gariguette, pourtant on les connaît surtout sous un seul nom: la fraise. «Les variétés sont peu mises en avant, on achète "des fraises"», résume Christophe Borboën, producteur à Denges.

Ce fruit n’est pas comme les pommes où les amateurs éclairés savent que certaines variétés sont délicieuses crues alors que d’autres se mangent une fois transformées en tarte ou en confitures. Car la fraise «ne se conserve que deux ou trois jours au...

À lire aussi...

AccidentCossonay: un motard de 18 ans perd la vie après avoir percuté un busCossonay: un motard de 18 ans perd la vie après avoir percuté un bus

LitteringRégion: citoyens et associations s’engagent pour des communes propres en ordreRégion: citoyens et associations s’engagent pour des communes propres en ordre

ProjetBussy-Chardonney: feu vert à l’immeuble locatif communalBussy-Chardonney: feu vert à l’immeuble locatif communal

JusticeTribunal: un voisin trop agressif paie cher pour être sorti de ses gondsTribunal: un voisin trop agressif paie cher pour être sorti de ses gonds

MorgesBeausobre: une facture de plus qui passe malBeausobre: une facture de plus qui passe mal

Top