Avec «Charrette!», Simon Romang signe un seul en scène désopilant

chargement

Interview Le comédien Simon Romang – que l’on peut voir dans diverses pièces de théâtre et dans l’émission de la RTS «La puce à l’oreille» où il est chroniqueur culturel – s’apprête à jouer son seul en scène, intitulé «Charrette!», à Apples, son village natal. Interview.

 28.08.2018, 18:30
Lecture: 5min
Premium
Simon Romang avec ses parents, Christiane et Jean-Jacques, confortablement installés dans leur jardin d'Apples. Le lieu où tout, ou presque, était permis, quand Simon était enfant.

Il ne tient pas en place et s’exprime vite. Simon Romang, 34 ans, a rédigé sa première pièce. Un monologue désopilant de ce fils de paysan qui a vécu à Paris et New York après avoir effectué sa scolarité à l’école Steiner. Durant 1h15, il se raconte en jouant, donnant vie à ses personnages, dont ses attachants parents, Christiane et Jean-Jacques ou John, l’excentrique patron new-yorkais.

Simon Romang, qu’est-ce que cela vous fait de...

À lire aussi...

RécompenseAvec le Domaine Kursner, le titre de Cave suisse de l’année revient encore sur La CôteAvec le Domaine Kursner, le titre de Cave suisse de l’année revient encore sur La Côte

NyonNyon: il tente de voler des lignes de contact des CFF et finit paraplégiqueNyon: il tente de voler des lignes de contact des CFF et finit paraplégique

PatrimoineMorges: le musée des pompiers risque de se retrouver sans toitMorges: le musée des pompiers risque de se retrouver sans toit

GastronomieTolochenaz: des plats d’ici disponibles 24h/24Tolochenaz: des plats d’ici disponibles 24h/24

Finances communalesLes Aubonnois gardent leur taux d’impositionLes Aubonnois gardent leur taux d’imposition

Top